AUJOURD'HUI
295
SEMAINE DERNIERE
3363
PAGES VUES
402730
TOTAL VISITES
416140

Poursuite de l’inscription pour le référendum constitutionnel et les élections générales de 2020

BUJUMBURA, 13 fév 2018 : Les inscriptions pour le référendum constitutionnel de mai prochain et les élections générales de 2020 se poursuivent dans tout le pays et certaines autorités au haut niveau se sont fait inscrire sur leurs collines natales.

A Muramvya (centre-ouest), le ministre de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme M. Célestin Ndayizeye et sa famille ont accompli ce devoir civique sur sa colline natale de Kirika en commune de Mbuye. Il était accompagné par le ministre des Transports, des Travaux publics et de l’Equipement, Jean Bosco Ntunzwenimana ainsi que l’honorable Gloriose Hakizimana élue dans la circonscription de Muramvya. Il a saisi cette occasion pour demander à la population qui n’a pas encore poser cet acte civique de le faire sans tarder. En province Makamba (sud), 119 222 dont 69297 hommes et 49925 femmes étaient inscrits au référendum constitutionnel et aux élections de 2020 jusque lundi 12 février, d’après le président de la Commission électorale provinciale indépendante (CEPI) Makamba, M. Emmanuel Bugabo contacté par l’ABP.

M. Bugabo a encouragé l’administration qui continue de s’impliquer davantage dans la mobilisation de la population pour aller se faire inscrire car, on observe l’afflux important des candidats électeurs.

On note toutefois des agents recenseurs ou de gens qui ont été interpellés pour avoir commis des infractions en rapport avec la loi électorale, a appris l’ABP des sources policières et administratives. Un certain Arman de la colline Mbizi est au cachot de police pour tentative de meurtre d’un agent recenseur travaillant à l’ECOFO Ruyange tandis que Joselyne Nininahazwe, agent recenseur à l’ECOFO Makamba a été interpellé pour avoir interchangé les noms des candidats électeurs dans le registre d’inscription. Des électeurs qui ont des récépissés ayant des numéros qui ne correspondent pas avec les numéros dans le registre d’inscription.

Selon nos sources, un autre agent recenseur à l’ECOFO Buheka en commune Nyanza-Lac est interpellé pour avoir frappé une fille qui venait s’inscrire munie d’un extrait d’acte de naissance alors que le nommé Jean Bosco de la commune Nyanza-Lac est interpellé pour avoir tenté d’empêcher la population de se faire inscrire au référendum constitutionnel et aux élections de 2020.

abp

Retour
Discours: President et autres

Version anglaise du Discours de S.E. le Président de la République de la République lors de la promulgation de la Constitution le 07 Juin 2018.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves