AUJOURD'HUI
49
SEMAINE DERNIERE
2909
PAGES VUES
288199
TOTAL VISITES
279514

La présidence condamne l’agression du correspondant de l’AFP et de RFI

Bujumbura, 14 août 2015 : Après la bastonnade infligée au journaliste de RFI (Radio France Internationale) et correspondant de l’AFP (Agence France Presse) au Burundi, M. Esdras Ndikumana, par les agents du Service nationale des renseignements, alors qu’ il se trouvait en reportage sur le lieu de l’assassinat du lieutenant général Adolphe Nshimirimana le dimanche 2 août, la Présidence de la République du Burundi a réagi dans un communiqué sorti jeudi, à la correspondance de la RFI et de l’AFP à propos des mauvais traitements infligés à leur journaliste. Dans ce communiqué, la Présidence de la République condamne ce comportement violent et inacceptable dans un Etat de droit.

« Le chef de l’Etat a personnellement instruit l’administrateur général du Service national des renseignements de déterminer d’urgence les circonstances de ces actes d’un autre âge, afin que les auteurs soient poursuivis et châtiés conformément à la loi », précise le communiqué.

Enfin, la Présidence de la République du Burundi présente ces compliments à la presse nationale et internationale et espère que cette bavure ne nuira pas aux relations de bonne collaboration qui existent entre les institutions de la République du Burundi et le monde des médias.

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves