AUJOURD'HUI
163
SEMAINE DERNIERE
2588
PAGES VUES
426379
TOTAL VISITES
453442

L’API promet d’asseoir un très bon climat des affaires pour les investissements à long terme

BUJUMBURA, 15 jan 2018 : L’Agence burundaise de promotion des investissements (API) continuera de mieux protéger les investisseurs par la création d’un très bon climat d’affaire favorable aux investissements à long terme. Cela a été déclaré par le directeur de cette agence, M. Léonard Sentore, lors d’un café de presse organisé vendredi le 12 janvier 2018 à son siège. Selon lui, les réalisations de 2017 par l’API sont très satisfaisantes car, a-t-il souligné, cette institution a pu enregistrer 2289 entreprises qui comptent créer 19.410 emplois, soit une évolution de 5,4% en ce qui est de la création des sociétés et un accroissement de 10,6% pour les prévisions d’emplois par rapport à l’année passée.

Il a fait savoir que 67% de sociétés créées en 2017 évoluent dans le secteur du commerce général et services divers, 8% dans le secteur de santé tandis que 7% sont dans la construction, l’agri-élevage et l’énergie occupant respectivement 4 et 5%. Considérant l’origine des investisseurs, il a indiqué que les Burundais viennent en première position, puis les ressortissants des pays de la Communauté de l’Afrique de l’est (EAC) et enfin les Indiens et les Congolais. M. Sentore a informé que depuis 2018, les secteurs qui seront priorisés pour les investissements à long terme sont l’énergie et mines, le transport, l’éducation ainsi que la santé.

S’agissant d’autres réalisations, le directeur de l’API a cité la certification de 24 entreprises éligibles aux avantages du Code des investissements pour leurs projets de capital prévisionnel de 200 milliards de francs burundais, comptant créer 2777 emplois. Il a également cité la production du rapport sur les réalisations des projets œuvrant dans le secteur d’hôtellerie et tourisme ainsi que celui sur le respect des engagements pour les projets ayant bénéficié des exonérations inférieures à 10 millions jusqu’en 2015.

Dans le cadre de la promotion des investissements, M. Sentore a indiqué que deux outils ont été développés. Il s’agit d’un guide des investissements 2017 et du guide de l’exportateur. Il a par ailleurs signalé l’intensification des rencontres avec les exportateurs, l’organisation et la participation dans des foires ainsi que le processus de révision du cadre légal d’octroi et de gestion des incitations fiscales et douanières afin de corriger les erreurs du passé, liées au détournement des biens exonérés.

Il a également fait savoir que les réformes et lois ont été proposées et adoptées dans le cadre de l’amélioration du climat d’affaire au Burundi. Cependant, il a fait état de contrainte de moyens financiers qui a empêché d’accomplir toutes les tâches en 2017 tout en affirmant que l’augmentation des frais de création d’ une entreprise à environ 140.000 FBu a freiné aussi certains investisseurs.

En 2018, l’API, se focalisera sur l’accroissement des activités de promotion d’investissements au niveau local et international en collaboration avec les administrations locales, les ambassades et la diaspora via la promotion de l’image de marque des produits locaux. Par ailleurs, il va offrir des services de proximité aux investisseurs pour mieux les accompagner.

M. Sentore a lancé un appel aux investisseurs pour qu’ils exploitent le domaine agro-pastoral surtout la culture et la commercialisation à l’échelle international des fleurs, des fruits ainsi que des légumes. abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de Son Excellence le Président de la République lors du lancement du Plan National de Développement

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves