AUJOURD'HUI
325
SEMAINE DERNIERE
3313
PAGES VUES
408649
TOTAL VISITES
428970

Quatre insecticides sont efficaces dans la lutte contre la chenille légionnaire d’automne

BUJUMBURA, 13 jan 2018 : Quatre insecticides à savoir orthène 75sp, deltamethrine ou decis 25ec, cypermethrine, dursban 4ae et dursban 5g ont montré un certain degré d’efficacité contre la chenille légionnaire d’automne tout en respectant les doses et les modes d’application, a-t-on appris du chercheur en entomologie agricole à l’ISABU M. Alexis Mpawenimana.

Selon les recherches effectuées sur les techniques de lutte contre la chenille légionnaire d’automne qui s’est introduite dans le pays il y a une année, M. Mpawenimana a signifié que quatre insecticides ont répondu positifs à condition que les modes d’application et les doses soient respectés. Concernant les doses, il a précisé que le mélange acceptable pour l’orthène 75 sp est 2g de poudre dans un litre d’eau. Deltamethrine ou decis 25ec et cypermethrine sont des produits liquides et les doses varient en fonction des dégâts. Si les dégâts sont non dangereux, il est conseillé d’utiliser 1.25 ml dans un litre d’eau et si les dégâts sont énormes, on recommande d’utiliser 1.5 ml dans un litre d’eau. Pour dursban, il faut utiliser 2 ml dans un litre d’eau.

S’agissant des modes d’application pour plus d’efficacité, M. Mpawenimana souligne que les conditions d’application sont liées à la biologie de l’insecte. Il s’agit d’un insecte qui se cache dont le stade qui cause des dégâts est le stade larvaire. Il a également souligné que les insecticides sont efficaces lorsqu’on les applique sur les chenilles encore jeunes, c’est-à-dire pendant les trois stades du développement larvaire. A ce stade les larves restent groupées et sont accessibles car elles n’ont pas encore eu la capacité de se cacher dans la cornée de la plante. Dans ce cas, les insecticides une fois appliquées peuvent atteindre plusieurs individus à la fois. Mais après ce stade, la larve devient mature et crée la résistance aux insecticides et ont un certain degré de cannibalisme, poursuit-il. Ce qui montre que les chenilles sont encore petites, les feuilles de la plante hôte ne sont pas trouées. Le traitement administré à ce stade est plus efficace.

Une autre caractéristique dont il faut tenir compte lors de la lutte chimique de ladite chenille est son activité. M. Mpawenimana signale que la chenille légionnaire d’automne figure dans la famille des papillons à mœurs nocturnes, il est conseillé de pulvériser ou appliquer l’insecticide le soir de préférence à partir de 16h pour profiter de l’efficacité du produit utilisé parce que beaucoup de chenilles causent des dégâts pendant la nuit. Une autre chose importante est de bien faire le mélange. Il est mieux de remplir le pulvérisateur à moitié puis prendre la quantité destinée au pulvérisateur et préparer la bouillie à part pour que ça soit homogène et verser dans le pulvérisateur, puis remplir par après afin d’avoir une bonne solution. C’est très important de respecter la dose et bien mélanger le produit.

A côté de la lutte chimique, il est recommandé d’accompagner d’autres méthodes de lutte en vue de mieux maîtriser le ravageur. Il s’agit notamment de la lutte agronomique qui consiste à respecter le calendrier de semi, surveiller les cultures, passer au moins une fois dans le champ par semaine. Il a aussi cité le fait de ramasser les œufs des chenilles et les tuer à la main (hand picking). M. Mpawenimana a en fin de compte indiqué à toute personne qui désire ces insecticides susmentionnés de s’adresser aux inspecteurs phytosanitaires ou les moniteurs agricoles les plus proches pour une orientation sûre.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours du Ministre Evelyne Butoyi en charge de la jeunesse, des Postes et des Technologies de l’Information

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves