AUJOURD'HUI
216
SEMAINE DERNIERE
2561
PAGES VUES
320394
TOTAL VISITES
315790

Remise et reprise à la tête de l’INSS

BUJUMBURA, 4 jan (ABP) – Une remise et reprise à la tête de l’Institut national de sécurité sociale (INSS) a été opérée jeudi le 4 janvier 2018 à Bujumbura entre le directeur général sortant M. Prosper Bazombanza et le directeur général entrant général major Emmanuel Miburo.

Le directeur général sortant a dans son mot, indiqué qu’il vient de laisser à son successeur des dossiers importants. Il a fait savoir que dans le domaine de la gestion et de l’administration, il faudra finaliser le marché de l’étude actuarielle qui est en cours, poursuivre le soutien du programme gouvernemental de couverture universelle dans les contributions régulières afin d’appuyer la protection sociale au partant de 20% des cotisations versées.

Il faudra également renforcer la nouvelle gestion des ressources humaines basée sur les contrats de performance à tous les niveaux, a-t-il souligné.

Dans le domaine des investissements, M. Bazombanza a indiqué que le dossier laissé à son successeur est de mobiliser le système informatique de l’INSS, poursuivre le programme d’investissement par la construction des bureaux propres à l’INSS des agences de Mwaro, Cibitoke et Rumonge ainsi que finaliser le chantier de construction de l’appartement de Kinindo.

M. Bazombanza a, toutefois, fait savoir que l’INSS est hanté par quelques défis. Il a relevé notamment le déséquilibre qui s’observe entre les pensions où en trois ans par exemple, un assuré voit sa pension tripler pendant qu’un autre qui est parti trois ans avant lui, perçoit le tiers. Il y a aussi une disproportion où un assuré voit sa pension tripler pendant que l’autre ne voit qu’une augmentation de 40%, a-t-il ajouté, demandant au nouveau directeur entrant de voir comment corriger ces erreurs.

Quant au nouveau directeur général de l’INSS, il a indiqué qu’il va, dans ses nouvelles fonctions, s’appuyer sur trois principes à savoir la vision, la collaboration et le travail où il a demandé aux cadres de l’INSS qui étaient présents de collaborer mutuellement et de travailler avec zèle et assiduité afin d’avoir un bon rendement.

Signalons que l’INSS a débuté ses travaux depuis 1962 et compte aujourd’hui 262 travailleurs permanents, a-t-on appris.

abp

Retour
Discours: President et autres

ADDRESS TO THE NATION BY H.E. PIERRE NKURUNZIZA PRESIDENT OF THE REPUBLIC ON THE OCCASION OF THE NEW YEAR 2018

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves