AUJOURD'HUI
57
SEMAINE DERNIERE
2288
PAGES VUES
299786
TOTAL VISITES
294808

Signature d’un accord de don alimentaire

BUJUMBURA, 8 nov 2017 : Le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Alain-Aimé Nyamitwe, et l’ambassadeur du Japon au Burundi avec résidence à Kigali au Rwanda, Takayuki Miyashita, ont signé mardi à Bujumbura un accord de don alimentaire et un ″Echange de Notes″ entre le gouvernement burundais et le gouvernement nippon pour faire suite à une requête d’une aide alimentaire introduite par le Burundi auprès du Japon, en vue de secourir des populations burundaises devenues ″nécessiteuses″ suite aux effets pervers des changements climatiques EL Nino et La Nina.

Cette aide alimentaire, dont le coût s’élève à 450 millions de yens (environ 3,96 millions de dollars américains), est constituée de 6300 tonnes de riz dont les recettes provenant de la vente seront déposées sur un compte désigné dénommé ″fonds de contrepartie″.

″Cette signature d’un accord de don s’inscrit dans le cadre des excellentes relations d’amitié et de coopération entre le peuple japonais et le peuple burundais, ainsi que dans le cadre de la mise en œuvre des engagements pris par le gouvernement japonais d’appuyer les pays africains dans leurs efforts de développement lors des différents sommets de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD)″, a expliqué le chef de la diplomatie burundaise.

« Ce don, s’ajoute à d’autres initiatives prises antérieurement », a signalé par ailleurs M. Nyamitwe, citant notamment le blé planifiable, le carburant et les engrais chimiques, ainsi que d’autres projets de ″grande envergure qui ont été réalisés ou sont en attente d’être mis en œuvre″.

Pour sa part, l’ambassadeur Miyashita a souligné le problème de ″grave pénurie alimentaire″ auquel le peuple burundais est confronté, et exprimé l’espoir que cette aide atteindra ″un plus grand nombre″ de la population burundaise dans le cadre de l’amélioration de ses conditions nutritionnelles.

Un communiqué de presse publié par l’ambassade du Japon au Burundi rappelle que la coopération au développement entre les deux pays remonte aux années 1970. Depuis lors, précise le communiqué, le Japon a mis en œuvre une série de projets d’aide au Burundi s’élevant aujourd’hui à plus de 300 millions USD, avec un focus sur les infrastructures de transport, l’agriculture et les services sociaux de base dont les soins de santé.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves