AUJOURD'HUI
57
SEMAINE DERNIERE
2288
PAGES VUES
299786
TOTAL VISITES
294808

Le pays a l’obligation d’investir dans la jeunesse, selon la première dame

NGOZI, 28 oct 2017 : L’épouse du chef de l’Etat Mme Denise Bucumi Nkurunziza a réuni ce jeudi dans les enceintes de la salle Oasis de Paix de Ngozi les jeunes leaders. Le présent atelier visait à rappeler la valeur de la jeunesse dans notre pays, celle d’un Burundi d’aujourd’hui et de demain a martelé Mme Nkurunziza.

Pour bien évaluer l’avenir d’un pays, il faut s’en remettre à sa jeunesse car un pays sans jeunesse est un pays sans avenir. Comme les jeunes constituent la grande majorité au Burundi, le pays a l’obligation d’investir dans la jeunesse.

Elle a conseillé aux jeunes de bien se conduire et de préserver leur valeur, d’avoir une vision de leur vie, une vision non pas égoïste mais qui valorise le pays et développe les Burundais. Mme Nkurunziza a recommandé également aux jeunes d’éviter de commettre l’adultère car, cet acte tue.

Elle s’est dite satisfaite de la nouvelle loi sur les violences basées sur le genre et des mesures prises dans le secteur de l’éducation pour le redressement de la jeunesse.

Le Directeur provincial de l’enseignement, M. Désiré Nitonde qui a représenté le ministre de l’éducation empêché à la dernière minute a fait remarquer qu’il existe une forte sensibilisation des jeunes pour l’engouement à l’école, l’éducation et le respect des parents et éducateurs. Le nouveau règlement scolaire impose aussi aux écoles du pays de mettre tous des uniformes adéquates, une bonne tenue des cheveux, l’interdiction de port des bijoux et des téléphonées portables, a-t-il indiqué.

Le représentant du FNUAP au Burundi a demandé aux jeunes adolescentes d’éviter des grossesses non désirées et de rester longtemps à l’école pour préparer leur avenir et celui du pays. Elle a recommandé cependant beaucoup d’effort dans la maitrise des naissances, étant donné que la population burundaise s’est multipliée par 4 en ces 40 dernières années, une augmentation incompatible avec la croissance réelle des ressources vitales.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves