AUJOURD'HUI
57
SEMAINE DERNIERE
2288
PAGES VUES
299786
TOTAL VISITES
294808

Première session de la consultation bilatérale entre la République du Burundi et la RD Congo

BUJUMBURA, 26 oct 2017 : La première session de la consultation ministérielle bilatérale entre la République du Burundi et la République démocratique du Congo s’est tenue à Bujumbura du 24 au 25 octobre.

La délégation congolaise était conduite par le vice-premier ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, M. Léonard She Okitundu et le ministre de la Défense nationale, Anciens combattants et Réinsertion, M. Crispin Atama Tabe.

La délégation burundaise était à son tour conduite par le ministre des Relations extérieures et de la Coopération, M. Alain Aimé Nyamitwe et le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, M. Emmanuel Ntahomvukiye.

D’après le communiqué final, les deux délégations ont échangé sur la paix, la sécurité et le développement durable.

La consultation ministérielle bilatérale a été précédée par les travaux de la réunion des hauts fonctionnaires qui a connu la participation des gouverneurs des provinces du Sud-Kivu pour la République démocratique du Congo, de Bujumbura, de Bubanza, de Cibitoke, de Makamba, de Rumonge et de la Mairie de Bujumbura pour la République du Burundi ainsi que des responsables des services de défense et de sécurité des deux Etats.

A l’issu des échanges, après avoir identifié les défis auxquels leurs pays sont confrontés, les deux délégations ont formulé des recommandations en matière de la sécurité, du développement et de l’environnement.

Dans le cadre de la sécurité, il s’agit entre autres d’établir un mémorandum d’entente sur le renforcement et le maintien de la paix et de la sécurité sur la frontière commune entre la République du Burundi et la République démocratique du Congo, d’initier des rencontres régulières des autorités militaires, policières et administratives des provinces frontalières du Burundi et celles de la République démocratique du Congo, de mettre en place un plan opérationnel conjoint de neutralisation des forces négatives et autres bandes armées déstabilisant les deux pays en organisant notamment des patrouilles coordonnées de part et d’autre de la frontière commune.

Par ailleurs, les deux délégations ont recommandé de mettre en place des mécanismes conjoints de stabilisation de la plaine de la Rusizi/Ruzizi qui prennent en considération le développement durable, dans l’objectif de faire du lac Tanganyika un patrimoine commun et de sécuriser l’espace tout autour des frontières.

En matière du développement, les deux délégations ont recommandé notamment de réguler les échanges commerciaux transfrontaliers dans l’intérêt des économies des deux pays et de conjuguer des efforts pour lutter contre la fraude et la contrebande transfrontalière.

En matière de l’environnement, elles ont recommandé la mise en place d’un mécanisme conjoint de protection de l’environnement le long de la frontière commune en l’occurrence le littoral du Lac Tanganyika et la plaine de la Rusizi/Ruzizi.

La tenue de la deuxième session de la consultation ministérielle bilatérale se tiendra dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo à une date qui sera convenue ultérieurement, précise le communiqué.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves