AUJOURD'HUI
57
SEMAINE DERNIERE
2288
PAGES VUES
299786
TOTAL VISITES
294808

Le bilan de la dernière année judiciaire est satisfaisant, selon la ministre en charge de la Justice

BUJUMBURA, 25 sept 2017 : La ministre de la Justice et Garde des sceaux, Mme Aimée Laurentine Kanyana, se déclare satisfaite du bilan de l’année judiciaire 2016-2017 réalisé grâce au travail assidu des travailleurs et au soutien du chef de l’Etat.
Mme Kanyana, qui s’exprimait vendredi le 22 septembre 2017 au cours des
cérémonies de la rentrée judiciaire 2017- 2018, a indiqué que ses conseillers et les
inspecteurs de la Justice ont reçu en audience plus de 2000 personnes et traité leurs
dossiers.

En matière de la Justice pour mineurs, les centres de rééducation ont accueilli 237
garçons et 20 filles en conflit avec la loi. Les dossiers de 216 enfants ont été traités dans les juridictions et ont bénéficié d’une assistance des avocats. Parmi eux, 166 ont été libérés et ont été réintégrés dans leurs familles suite à la grâce présidentielle et d’autres décisions du ministre de la Justice et des juridictions. 85 enfants ont appris les métiers et ont reçu des kits de réinsertion sociale.

En matière d’accès de tous à la justice, un livret de guide des justiciables a été élaboré, des bureaux ont été mises en place pour accueillir, orienter les justiciables indigents et leur doter des avocats. La ministre Kanyana a remercié le barreau qui accorde gratuitement des avocats à des vulnérables.

Des commissions ont été mises sur pied pour suivre de près la situation des détenus dont une commission permanente chargée de suivre régulièrement les dossiers des détenus. La commission trie les détenus susceptibles de bénéficier des mesures de clémence du chef de l’Etat et fait des propositions dans le sens du respect des droits des prisonniers. La commission fait également une liste des condamnés ayant purgé le quart de la peine, qui sont éligibles à la libération conditionnelle.

La ministre en charge de la Justice a noté qu’avec les dernières mesures de clémence du président Nkurunziza, plus de 3 000 prisonniers ont été libérés. Aujourd’hui, si on y ajoute ceux qui ont purgé le ¼ de la peine, le chiffre des personnes libérées atteint 5 468.

Il a été augmenté le personnel qualifié de l’administration pénitentiaire, ce qui permettra notamment de corriger certaines erreurs contenues dans les dossiers des détenus. Au niveau des infrastructures, la ministre Kanyana a cité la réhabilitation des maisons de détentions de Muyinga et Bururi et l’extension de la prison de Muramvya. Des blocs administratifs ont été construits à la prison des femmes de Ngozi et à celle de Rutana.

En matière d’amélioration des conditions carcérales, des activités agri pastorales et artisanaux sont faites dans les différentes prisons du pays. Des activités d’élevage ont été réalisées dans les La ministre de la Justice et Garde des sceaux, Mme Laurentine Kanyana centres de rééducation des enfants en conflit avec la loi de Ruyigi et Rumonge. La culture maraîchère a été réalisée dans six prisons (Gitega, Muramvya, Mpimba, Muyinga, Ngozi et Bubanza) afin d’améliorer l’alimentation des détenus sous alimentés à cause des maladies.

En matière de lutte contre la corruption, plus de 20 travailleurs du secteur de la justice
condamnés pour corruption ou infractions connexes ont été sanctionnés. La Cour et la Brigade anticorruption ont notamment sanctionné les fonctionnaires de l’Etat qui touchent des salaires qu’ils ne méritent pas. Du 1er janvier 2017 au 30 août 2017, les avocats de l’Etat ont gagné 120 procès sur 185 dossiers, soit 64,8%. Cela a permis à l’Etat de ne pas payer 28 064 678 319 FBu et 224 779,159 dollars américains. 543 ha 69 ares 97 de terre ont été récupérés par l’Etat. L’octroi des titres de propriétés et autres processus en rapport avec les titres fonciers a généré 1 549 752 442 FBu.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves