AUJOURD'HUI
1
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
175731
TOTAL VISITES
138428

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT Du 16 juillet 2015

1. Le Gouvernement du Burundi salue les efforts que la Communauté internationale et spécialement les pays de la sous-région fournissent à travers les multiples réunions et sommets de chefs d’Etats, afin de trouver les solutions aux problèmes burundais.

2. De tous ces Sommets, le Gouvernement du Burundi voudrait attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale, qu’aucune résolution n’a jamais mis en cause la souveraineté du pays, la Constitution burundaise inspirée des Accord d’Arusha, ainsi que le droit du peuple burundais à exprimer sa volonté de se doter des institutions librement élues.
Par ailleurs, il en est ainsi dans tous les pays du monde car par
principe, nul ne peut s’autoriser à mettre en cause la volonté de son peuple.

3. Par ailleurs, le Facilitateur dans la crise burundaise son Excellence le Président Ougandais Yoweri Kaguta MUSEVENI qui a été désigné par le dernier Sommet de Dar-Es-Salaam en l’occurrence, n’a pas non plus mis en cause ces principes et a recommandé plutôt aux partenaires burundais la poursuite du dialogue, et sans conditions lors des pourparlers qui ont eu lieu à Bujumbura les 14 et 15 juillet 2015, ce que du reste, toutes les parties ont apprécié.

4. Pour le Gouvernement du Burundi, et cela a toujours été inscrit dans les principes de sa gouvernance, le dialogue doit être permanent que ce soit avant, pendant et après les élections.

5. En conséquence, le Gouvernement du Burundi informe la population burundaise, ainsi que la communauté internationale que le calendrier constitutionnel annoncé ainsi que processus électoral engagé ne va pas s’arrêter et que le mardi 21 juillet 2015, la population est appelée à aller massivement aux urnes pour exprimer sa volonté légitime lors de l’élection présidentielle, et le dialogue engagé va quant à lui se poursuivre sans entrave.
Le Gouvernement rassure la population et les observateurs que les conditions sécuritaires seront garanties et renforcées.

Le Secrétaire Général du Gouvernement
et Porte Parole du Gouvernement

Philippe NZOBONARIBA.-

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves