AUJOURD'HUI
19
SEMAINE DERNIERE
2866
PAGES VUES
289332
TOTAL VISITES
281097

Clôture du périple du flambeau de la paix et inauguration du bâtiment Mère-Enfant à l’Hôpital militaire de Kamenge

BUJUMBURA, 21 sept 2017 : Le président de la République du Burundi Pierre
Nkurunziza a procédé, jeudi le 21 septembre 2017 dans l’avant midi, à la clôture de la tournée du flambeau de la paix et à l’inauguration du bâtiment Mère-Enfant à l’Hôpital militaire de Kamenge.

Le flambeau de la paix qui vient de parcourir tout le pays accompagné par l’association des porteurs du flambeau dénommée « Intwararumuri » est arrivé près de l’Hôpital militaire en Mairie de Bujumbura ce jeudi à 8h 30 minutes porté par le 1er vice-président Gaston Sindimwo à la tête d’une foule nombreuse qui chantait et dansait.

Le chef de l’Etat Pierre Nkurunzira les a rejoint quelques instants après et a pris à son tour le flambeau dans ses mains. Entouré par cette foule, le chef de l’État s’est déplacé sur le rythme des chants jusque dans les enceintes de l’Hôpital militaire où il
a ouvert officiellement le bâtiment Mère-enfant de cet hôpital. Lors de sa visite guidée des différents services de ce bâtiment de quatre niveaux, il a rencontré une famille avec son bébé qui a été le premier à naître dans ce bâtiment. Le chef de l’Etat lui a promis un cadeau.

La visite terminée, le chef de l’Etat a rejoint la place d’honneur où il a rencontré une
foule de militaires et du personnel de cet hôpital, des administratifs, des diplomates accrédités à Bujumbura, de la population environnante ainsi que l’association « Intwararumuri ». Les chants et les danses ayant pour thème la paix se sont poursuivis.

En guise de remerciement, le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a reçu deux vaches
modernes, l’une lui octroyée par l’association « Intwararumuri » pour avoir soutenu le flambeau de la paix, et l’autre par le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants pour avoir soutenu la construction de ce bâtiment et l’avoir inauguré.

Dans son discours de circonstance, en plus des remerciements à Dieu qui est resté
auprès des porteurs du flambeau qui sont partis et rentrés sains et saufs, le chef de l’Etat a remercié 65 sociétés qui ont contribué pour la réussite du parcours du flambeau ainsi qu’à d’autres personnes qui auraient contribués en biens, en argent ou dans l’accompagnement ou le transport du matériel tout le long du parcours.

Il a cité qu’ils ont eu à transporter 10.000 sacs de ciments, 10.370 tôles et ont aidé dans les travaux de construction sur 246 places, soit dans la construction des salles de classes, soit des terrains de jeu ou autres. Il a signalé que le flambeau est passé dans toutes les provinces et dans 83 communes où ils ont toujours trouvé la population sur leur lieu de travail. Il n’a pas oublié de remercier la population qui a accueilli le flambeau chez elle.

Cinq provinces ont été particulièrement remerciées en ordre croissant, Gitega, Cibitoke, Bururi, Kayanza et la Mairie de Bujumbura. La province Makamba a la particularité d’avoir les meilleurs œuvres. Il a invité les autres provinces à être plus compétitives et remporter la meilleure place l’année prochaine.

Il a invité la population burundaise à être positive, à préserver la paix et la sécurité et à plaider pour la bonne image du Burundi auprès des étrangers. Il a rappelé que la journée de jeudi de chaque semaine a été choisie pour être une journée de prière pour le pays et comme la journée d’aujourd’hui est un jeudi, il a exhorté ceux qui ne se sont pas rappelés de cet engagement de s’en souvenir jeudi prochain et a promis qu’une pierre sera gravée pour symboliser cette journée.

Il a signalé que l’Hôpital militaire a été choisi pour les cérémonies de clôture du flambeau de la paix parce qu’il a été exemplaire dans les travaux de développement et a invité les autres hôpitaux à suivre son exemple. A la fin de son discours, il a éteint le flambeau pour montrer qu’il clôture le périple du flambeau de la paix, édition 2017.

Au paravent, dans son discours, le directeur général de l’Hôpital militaire de Kamenge
colonel médecin Mark Nimburanira avait rappelé que le flambeau de la paix est passé à cet hôpital le 24 décembre 2015 pendant qu’ils effectuaient des travaux communautaires à cette place où est construit le bâtiment inauguré ce jour. Il a ajouté que le chef de l’Etat a contribué dans la construction de ce bâtiment en octroyant à l’hôpital du ciment, des tôles et des fers à béton. Il a demandé au chef de l’Etat son soutien dans les projets d’avenir qu’a cet hôpital, chose qu’il a accepté.

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves