AUJOURD'HUI
19
SEMAINE DERNIERE
2866
PAGES VUES
289332
TOTAL VISITES
281097

Sensibilisation des contribuables de Cibitoke au civisme fiscal

CIBITOKE, 20 sept 2017 : L’Office burundais des recettes (OBR) a organisé mardi le
19 septembre 2017, au chef-lieu de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi), un atelier de sensibilisation au civisme fiscal à l’intention des contribuables de cette province, a-t-on constaté sur place.

Les échanges ont porté sur trois thèmes, à savoir le respect des lois et obligations
fiscales, les procédures d’octroi de la prime de dénonciation de cas de fraudes, ainsi que la présentation et les échanges sur la nouvelle facture, un modèle approuvé par l’OBR.

Pour le commissaire général de l’OBR, M. Audace Niyonzima, cette descente avait
pour but d’expliquer aux différents contribuables, à savoir les administratifs, les
commerçants et prestataires de services comment se conformer aux obligations fiscales.

C’est aussi une occasion d’échanger avec les contribuables de Cibitoke, leur expliquer les activités de l’OBR, et l’intérêt de contribuer à la construction du pays, parce que, a-t-il indiqué, les taxes internes du premier semestre 2017 ont diminué de 19% par rapport au premier trimestre de l’année 2016. Cela doit avoir un impact négatif sur les projets de développement de la province, a-t-il précisé.

Le commissaire Niyonzima a fait savoir que dans le cadre de la lutte contre les fraudes devenues plus qu’une réalité, les agents de l’OBR en province Cibitoke, en collaboration avec les forces de l’ordre, ont pu faire entrer au trésor public plus de 17 millions de francs burundais qui allaient être détournés (au cours des derniers huit mois).

Les contribuables sont ainsi appelés à fournir des informations nécessaires et recevoir les explications utiles qui les aideront à travailler dans la légalité. Les cadres en charge du suivi de la conformité fiscale effectuent des descentes pour se rendre compte du respect de ces obligations, a-t-on appris.

Selon ces cadres, l’impôt sur les revenus doit être déclaré et payé au plus tard le 31 mars de chaque année pour un chiffre d’affaires dépassant 24 millions de francs burundais par an, tandis que l’impôt forfaitaire pour un chiffre d’affaires de moins de 24 millions est payable trimestriellement. Ainsi, la déclaration et le paiement des impôts sont les principales obligations Vue partielle des participants à l’atelier
du contribuable envers l’OBR, a-t-on souligné, précisant que le premier devoir de déclaration est l’inscription à l’OBR afin d’acquérir un Numéro d’identification fiscale (NIF).

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves