AUJOURD'HUI
71
SEMAINE DERNIERE
2177
PAGES VUES
299408
TOTAL VISITES
294434

L’ambassadeur de Belgique visite les projets financés par son pays

BUJUMBURA, 30 août 2017 : L’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi a effectué mardi 29 août 2017 une visite dans la province de Kirundo (nord du Burundi) auprès des institutions appuyées par le financement belge.

Selon l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi, M. Bernard Quintin, les projets financés par le Royaume de Belgique dans la province de Kirundo sont surtout orientés dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et de l’élevage pour aider la population dans le développement socioéconomique. C’est dans cette optique qu’il a visité le Centre d’enseignement des métiers de Kirundo, les institutions sanitaires de Kirundo financées par la Belgique via la Coopération technique belge (CTB), le PAIOSA et le PAISS ainsi que le Centre agro-pastoral de Mutwenzi.

Le Centre d’enseignement des métiers offre une formation aux jeunes dans les domaines de couture, d’hôtellerie/cuisine et de transformation agro-alimentaire. Elle compte actuellement 117 apprenants dont 71 filles et 47 garçons déscolarisés et/ou qui n’ont pas eu la chance de continuer la formation post fondamentale. L’ambassadeur a eu l’occasion de visiter divers services et microprojets entrepris par ce centre dont le plus récent d’élevage des poissons.

M. Quintin a apprécié ces activités décrites par le directeur de ce dernier, M. Albert Hatungimana. Ce dernier n’a pas manqué de mentionner certains défis d’ordre budgétaire et matériel liés au manque d’infrastructures qui limitent la capacité d’accueil à ce centre. Il a indiqué que ce nouveau projet d’élevage de poissons a généré des résultats satisfaisants car, le centre a pu produire plus de deux tonnes de poissons.

Selon le chargé de la formation et suivi des jeunes au centre agro-pastoral de Mutwenzi, l’Abbé Floribert Niyungeko, ce centre pourrait servir d’exemple du fait que depuis sa création par Mgr Jean Baptiste Nterere, en 1995, les connaissances et techniques apprises ont permis la formation de 700 groupements qui se constitueront en collectifs puis en coopératives. Ce centre, comme l’a fait savoir Abbé Niyungeko, forme les gens, produit et transforme les produits agro-pastoraux. Elle transforme jusqu’à 300 tonnes d’huile de tournesol par saison ainsi que du vin d’ananas. Il a par ailleurs fait savoir que les formations sont focalisées sur la vie dans les ménages entre autres sur l’art culinaire et vétérinaire ainsi que le planning familial.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors de la présentation du rapport A/HRC/36/54 de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme au Burundi devant la 3ème Commission de l’AG

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves