AUJOURD'HUI
236
SEMAINE DERNIERE
2790
PAGES VUES
279250
TOTAL VISITES
269448

Adoption de deux projets de loi portant ratification des accords de prêts pour la construction de la RN 16

BUJUMBURA, 24 août 2017 : L’Assemblée nationale (AN) a adopté mercredi le 23 août 2017 deux projets de loi portant tous ratification par la République du Burundi des accords de prêts pour la construction du tronçon Bururi-Gakuba de la RN 16 : Bururi-Mahwa-Gitega, a-t-on constaté sur place à l’hémicycle de Kigobe.

Le ministre des Transports, des Travaux publics et de l’Equipement, M. Jean-Bosco Ntunzwenimana a, dans son exposé des motifs, indiqué que la construction de la RN16, d’une longueur de 72 km, s’effectuera en deux tranches. La première partie, qui vient de Bururi jusqu’à Gakuba, s’étend sur une longueur de 35 km. Le financement de ce tronçon est constitué des prêts N° 12744P et N° BADEA/24 mai 2017 que le gouvernement du Burundi a conclu respectivement avec le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) et la Banque arabe de développement économique en Afrique (BADEA). La BADEA, l’OFID et le Fonds saoudien du développement donneront chacun 15 millions de dollars américains, tandis que le gouvernement du Burundi couvrira 3,6 millions de dollars américains.

M. Ntunzwenimana a indiqué que la construction de cette route présente un intérêt économique appréciable du fait qu’elle traversera trois provinces, à savoir Rumonge, Bururi et Gitega, ce qui permettra l’intensification des produits commerciaux tels que l’huile de palme, la farine de manioc…. Il y aura aussi une rapidité dans le trafic de ces produits et une liaison facile entre les provinces du sud et celles du nord du Burundi.

Le ministre ayant les Transports dans ses attributions a fait savoir que la durée d’exécution des travaux de construction de la RN 16 est de trois ans. Ils démarreront en août 2018 pour prendre fin en juillet 2020, tandis que la mise en service de ce réseau est prévue en août 2020.

S’agissant des inquiétudes soulevées par les députés sur les délais de garantie de cette nouvelle infrastructure, le ministre Ntunzwenimana a signalé que conformément aux études menées, une garantie de 15 ans au minimum est émise. Il a rappelé que ces accords entreront en vigueur quand la BADEA aura reçu les copies des instruments juridiques de ratification par le gouvernement de la République du Burundi.

Toutes les routes en cours de construction suivent les normes standards de l’East african community (EAC), soit plus ou moins 7 m de largeur et deux accotements de 1,5 m de largeur de part et d’autre dans la campagne et de 2,5 m dans les traversées des agglomérations en plus des trottoirs, des caniveaux et risbermes, a précisé M. Ntunzwenimana. abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu mu kwibuka imyaka 2 iheze Abarundi bitoreye indongozi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves