AUJOURD'HUI
43
SEMAINE DERNIERE
2097
PAGES VUES
128384
TOTAL VISITES
106355

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT SUR LE SOMMET DE DAR ES SALAAM DU 6 JUILLET 2015

1. Le Gouvernement du Burundi a toujours apprécié les efforts fournis par la Communauté internationale afin de trouver des solutions aux problèmes burundais.
Le Gouvernement remercie plus particulièrement les pays de la Sous Région qui, par le récent Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est tenu à Dar Es Salaam le 6 juillet 2015 viennent de désigner le Président Ougandais YOWERI MUSEVENI comme Facilitateur dans la reprise du dialogue entre partenaires politiques burundais, désignation que le Gouvernement a accueilli positivement.
Le Gouvernement rend hommage à ce Facilitateur qui, dans le passé, a été Président de l’Initiative Régionale sur le Burundi, mission qu’il a conduite avec grand succès.

2. Le Gouvernement a pris acte de l’appel du Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté Est Africaine à Dar-Es-Salaam en Tanzanie de reporter l’élection présidentielle à la date du 30 juillet 2015 afin de permettre au Facilitateur de mener les contacts nécessaires avec les partenaires politiques en vue de préparer le climat pour la participation aux prochaines élections

3. Le Gouvernement du Burundi a déjà instruit les services techniques compétents de mettre en œuvre la recommandation du Sommet des Chefs d’Etat quant au glissement de la date des élections présidentielles, mais tout cela dans le strict respect des exigences constitutionnelles en termes des échéances à ne pas dépasser conformément à l’Article 103, alinéa 2 de la Constitution, afin d’éviter tout vide institutionnel ainsi que le chaos qui en résulterait.
Le Gouvernement est convaincu que le Facilitateur ne manquera pas d’être sensible à cette préoccupation.

4. Par contre, le Gouvernement dénonce et condamne ceux qui récusent et rejettent les conclusions du Sommet de Dar-Es-Salaam, une attitude qu’ils ont toujours affichée pour se soustraire du processus électoral.

5. Le Gouvernement dénonce et condamne en outre les auteurs des violences qui se commettent actuellement pour perturber et faire échouer le processus électoral, et dont les auteurs commencent à se manifester publiquement en revendiquant eux-mêmes ces attaques et attentats à caractère terroriste.
Le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour les en empêcher et les appréhender pour qu’ils répondent devant la justice de ces actes ignobles.

6. Enfin, le Gouvernement demande à la population de garder le même calme et la même sérénité comme cela a été le cas lors des élections des Députés et des Conseillers communaux, en se préparant à répondre massivement à la prochaine élection présidentielle dont la date va être communiquée incessamment. Le Gouvernement promet que la sécurité sera renforcée.

Bujumbura, le 09 Juin 2015

Le Secrétaire général du Gouvernement
et Porte Parole du Gouvernement

Philippe NZOBONARIBA.-

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves