AUJOURD'HUI
19
SEMAINE DERNIERE
2866
PAGES VUES
289332
TOTAL VISITES
281097

Les jeunes sont des pionniers et des acteurs essentiels du changement

BUJUMBURA, 12 août 2017 : Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), a animé vendredi le 11 août 2017, à Bujumbura, un point de presse, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la jeunesse que le monde célèbre le 12 août de chaque année.

Dans son allocution, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Jean Bosco Hitimana, a affirmé que les jeunes femmes et hommes sont des acteurs essentiels du changement, estimant que cette célébration est une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et les épreuves auxquels ils font face. Il a aussi signalé que le thème de cette année "la jeunesse appelée à bâtir la paix", permet d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse et de mettre en avant le potentiel des jeunes en tant que partenaires incontournables dans le maintien de la paix.

Au Burundi, cette journée sera célébrée le vendredi 18 août 2017 en commune et province Kirundo (nord), a indiqué le ministre Hitimana, précisant que ce sera une occasion pour le ministère en charge de la Jeunesse de rappeler aux jeunes l’importance de leur participation dans les travaux de développement, surtout la réhabilitation et la construction des centres pour jeunes, qui sont les leurs et qui constituent un espace d’épanouissement et de développement professionnel.

La représentante résidente de la FNUAP au Burundi, Mme Suzanne Ngo-Mandong a, pour sa part, souligné que les jeunes sont impliqués dans la consolidation de la paix. Les jeunes ont le pouvoir d’agir de façon plus significative sur les changements sociaux et d’établir les fondements d’un monde juste et pacifique, a-t-elle dit, estimant que la construction des sociétés pacifiques, cohérentes et résilientes ne peut se faire sans une participation active et stratégique des jeunes.

Pour ce qui est du Burundi, deux Burundais sur trois ont moins de 25 ans, a rappelé Mme Mandong, reconnaissant que ces jeunes représentent une force de changement. Elle a indiqué que les Nations Unies ont pris conscience de l’importance d’offrir des ressources et des opportunités à tous les jeunes pour qu’ils atteignent leur plein potentiel en tant que citoyens contributeurs au développement de leur pays.

Le FNUAP, pour sa part, continuera à soutenir les efforts du gouvernement et de la société civile en vue de développer le plus grand atout qui est la jeunesse, a signalé sa représentante au Burundi. abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves