AUJOURD'HUI
125
SEMAINE DERNIERE
2051
PAGES VUES
128646
TOTAL VISITES
106742

Burundi – Elections Proclamation des résultats électoraux des conseils communaux

Bujumbura, 9 juil 2015 : Les résultats des élections communales et législatives du 29 juin dernier ont été proclamés mardi le 7 juillet dans certaines provinces et mercredi le 8 juillet dans d’autres. En province Ruyigi (est), les résultats issus de ces élections ont été rendus publics mardi par le président de la Commission électorale provinciale indépendante (CEPI), M. Jérémie Cubahiro. En commune Butaganzwa, le parti Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD) vient en tête avec 10 sièges, suivi par la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi qui a quatre sièges, l’UPRONA avec un siège et l’ADC-Ikibiri avec un siège.

En commune Butezi, le CNDD-FDD a obtenu 10 sièges, la coalition Amizero y’Abarundi a obtenu quatre sièges et l’UPRONA un siège. En commune Bweru, le CNDD-FDD a eu 10 sièges, la coalition Amizero y’Abarundi trois sièges, l’UPRONA deux sièges et le FRODEBU-Nyakuri un siège. En commune Gisuru, le parti CNDD-FDD vient en tête avec neuf sièges, suivi par la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi avec six sièges. En commune Kinyinya, le CNDD-FDD a eu 10 sièges et la coalition Amizero y’Abarundi six sièges.

En commune Nyabitsinda, c’est toujours le CNDD-FDD qui vient est en tête avec 10 sièges, suivi par la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi avec quatre sièges et le FRODEBU-Nyakuri avec deux sièges. Enfin, en commune Ruyigi, le CNDD-FDD occupe la 1ère place avec 10 sièges, la 2ème place est occupée par la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi avec trois sièges.

Les partis politiques FRODEBU-Nyakuri, MSD et UPRONA ont eu chacun un siège. Chaque parti a obtenu ses sièges après cooptation d’un siège et dans toutes les communes, selon les informations fournies par le président de la CEPI Ruyigi. Sur 168.139 inscrits dans toute la province, 142.457 ont pu voter, soit 84.72%, a indiqué M. Jérémie Cubahiro, qui a fait savoir qu’on a dénombré 15.306 voix nulles et 20.078 abstentions. En province Muyinga (nord-est), le parti CNDD-FDD a largement remporté les élections des conseillers communaux dans les sept communes que compte cette province, peut-on lire dans le document de synthèse rendu public mercredi par la CEPI.

Le CNDD-FDD a raflé 13 sièges sur les 15 prévus en communes Buhinyuza, Gashoho et Giteranyi. Dans les communes Butihinda et Mwakiro, il en a eu 12 dans chaque entité communale et 11 sièges, respectivement dans les communes Muyinga et Gasorwe. Au total, le parti présidentiel a eu 85 sièges sur les 105 prévus au niveau de la province Muyinga. Les autres formations politiques, les coalitions politiques et la coalition des indépendants se contentent des miettes. La coalition des indépendants Amizero y’Abarundi totalise 17 sièges dont deux respectivement dans les communes Buhinyuza, Butihinda, Gashoho, Giteranyi et Muyinda.

Dans la commune Gasorwe, elle a quatre sièges et se contente de trois sièges dans celle de Mwakiro. Les autres partis politiques à savoir le FNL, le FRODEBU-Nyakuri et l’UPRONA ont eu chacun un seul siège, note le document. Seuls les partis CNDD-FDD et les FNL ont pris part à la séance de la proclamation de ces résultats définitifs, a-t-on remarqué. En province Cibitoke (nord-ouest), la proclamation des résultats électoraux définitifs pour les communales du 29 juin a eu lieu mercredi le 8 juillet dans les enceintes de la Commission électorale provinciale indépendante (CEPI) de Cibitoke.

Au total 106 sièges des conseillers communaux ont été départagés par six partis politiques, après les équilibrations selon le genre et l’ethnie. Six organisations politiques dont le CNDD-FDD, les indépendants Amizero y’Abarundi, l’UPRONA, le FNL, le FRODEBU-Nyakuri et la coalition ADC-Ikibiri ont pu décrocher les 2% des voix exigées pour avoir un conseiller communal (c’est-à-dire 499 voix), a-t-on appris sur place. Le parti CNDD-FDD a eu 74 sièges des conseillers communaux, la coalition Amizero y’Abarundi a obtenu 16 sièges, l’UPRONA a eu sept, le FNL quatre, de même que le FRODEBU-Nyakuri et l’ADC-Ikibiri a eu un seul conseiller communal. Un Mutwa a été coopté pour la commune Bukinanyana, a-t-on appris.

Le conseil communal de Buganda sera composé de 19 membres, dont 12 du CNDD-FDD, trois d’Amizero y’abarundi, trois du FNL et un du FRODEBU-Nyakuri. Celui de Bukinanyana aura 17 conseillers, dont 15 du CNDD-FDD, un membre de la coalition Abigenga Amizero y’abarundi et un autre de l’ethnie twa de l’ADC-Ikibiri, a indiqué le président de la CEPI. Pour Mabayi, le conseil communal sera composé de 18 membres dont 13 du CNDD-FDD, trois d’Amizero y’abarundi, un de l’UPRONA et un autre du FRODEBU- Nyakuri.

Pour la commune Mugina, les conseillers communaux seront au nombre de 17 dont 12 du CNDDFDD, trois de l’UPRONA et deux de la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi, selon la même source. Quant à la commune Murwi, elle compte 19 conseillers communaux dont 12 du CNDD-FDD, quatre de la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi, un du FRODEBU-Nyakuri, un de l’UPRONA et un membre Mutwa du parti FNL. La commune Rugombo compte 16 conseillers communaux dont 10 du parti CNDD-FDD, trois d’Amizero y’Abarundi, deux de l’UPRONA et un du FRODEBU-Nyakuri, selon la même source. Notons que sur 218.875 inscrits aux élections de 2015 en province Cibitoke, 186.664 électeurs ont pu voter aux communales du 29 juin, c’est-à-dire un taux de participation de 85%, a indiqué le président de la CEPI Cibitoke, M. Parfait Hatungimana.

En province Kayanza (nord), la Commission électorale provinciale indépendante (CEPI) a procédé, dans la soirée du mercredi 8 juillet 2015, à la proclamation des sièges revenus à chaque parti politique et coalitions ayant participé aux élections législatives et communales, a-t-on appris sur place. En effet, différents partis politiques et coalitions ont, après la proclamation provisoire, fait recours.

Il s’agit notamment du parti CNDD-FDD, de l’UPRONA, du FRODEBU-Nyakuri, du FNL, du PALIPE Agakiza et de la coalition COPA. Les recours des deux derniers partis n’ont pas été reçus par la CEPI car, a indiqué le président dudit organe à Kayanza, ils n’ont respecté les délais de recours. Le CNDD-FDD a eu 13 sièges, la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi en a eu deux sur les 15 qui composent le conseil communal de Butagazwa. Sur 16 sièges du conseil communal de Gahombo, le CNDDFDD a obtenu 10 sièges, Abigenga Amizero y’Abarundi trois sièges, le MSD un siège et l’UPRONA deux dont un Mutwa coopté.

En commune Gatara, le conseil communal a eu 16 sièges dont 10 pour le compte du CNDDFDD, la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi deux sièges, le FRODEBU-Nyakuri un siège, l’UPRONA un siège, le MSD un siège et un siège réservé à un twa coopté pour le compte de la coalition Amizero y’Abarundi. Au conseil communal de Kabarore qui a 17 membres, le CNDD-FDD en a 15, Abigenga Amizero y’Abarundi un membre, de même que le FRODEBU-Nyakuri.

Sur 18 sièges qui reviennent au conseil communal de Kayanza, le CNDD-FDD en a 11, Abigenga Amizero y’Abarundi trois, l’UPRONA et le RANAC en ont chacun un et le FRODEBU-Nyakuri deux. Le conseil communal de Matongo sera composé de 16 membres dont 12 du parti CNDD-FDD, deux de la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi, un de l’UPRONA et un du RANAC. Sur 16 membres qui composent le conseil communal de Muhanga, le CNDD-FDD en a 14 dont un Mutwa coopté et deux autres de la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi.

Le conseil communal de Muruta sera composé de 16 membres dont 14 du CNDD-FDD, un de la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi et un autre pour le compte de l’UPRONA. Enfin, le conseil communal de Rango a 15 sièges du CNDD-FDD, un mutwa coopté et un autre de la coalition Abigenga Amizero y’Abarundi. Ainsi, le CNDD-FDD a 111 sièges, l’UPRONA en a 17 et le FRODEBU-Nyakuri en a quatre au niveau provincial.

Pour la question des sièges des conseils communaux dépassant un effectif de 15, le président de la CEPI Kayanza a indiqué qu’au cas où la composition d’un conseil communal ne refléterait pas la diversité ethnique et de genre, la CEPI a le droit de corriger les déséquilibres selon la méthode des plus forts restes, en plus des 15 membres, selon l’article 182 du code électoral. La cooptation a poussé le nombre qui était de 135 à raison de 15 par conseil communal à un nombre de 142 conseillers pour les neuf communes de la province.

Source : ABP

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves