AUJOURD'HUI
2
SEMAINE DERNIERE
2898
PAGES VUES
289238
TOTAL VISITES
280741

Le chef de l’Etat poursuit sa tournée dans la province Bujumbura

BUJUMBURA, 25 juillet 2017 : Le chef de l’Etat, M. Pierre Nkurunziza poursuit sa tournée dans la province Bujumbura, où après les communes Mutambu et Isale, il a visité ce mardi le 25 juillet 2017, la commune Mutimbuzi, a-t-on constaté sur place. Il s’est joint en premier lieu à la population de Rubirizi dans les travaux de pavage de l’école fondamentale de Gasenyi. A quelques mètres seulement de cette dernière, le chef de l’Etat s’est joint à l’association MICA asbl, une association des femmes pour le leadership à travers l’éducation d’excellence qui sont en train de faire l’extension de l’école « La préférence » qui était auparavant dans la ville de Bujumbura.

Après ces travaux, le président de la République s’est rendu dans la zone Kinyinya où il inauguré l’école fondamentale de Kinyinya II, à trois niveaux, construite par la population, appuyée par la Présidence de la République du Burundi. Il a fait savoir que la province Bumbura est souvent victime des conséquences dues aux changements climatiques, en raison de son emplacement géographique. Sur ce, il a exhorté la population à protéger l’environnement car, a-t-il fait remarquer, les études déjà faites montrent que 40 mille tonnes de terres cultivables sont chaque année emportées par l’érosion vers le lac Tanganyika et la rivière Rusizi, et que si rien n’est fait, dans 40 ans, tous les espaces cultivables céderont la place aux roches, ce qui dégénérera des dégâts énormes.

Le président Nkurunziza a appelé la population à la limitation des naissances, car selon lui, la surpopulation ira de pair avec le rétrécissement des terres cultivables. Il a aussi critiqué le comportement de la plupart des filles de la province Bujumbura, qui, arrivées en 6ème primaire abandonnent l’école et vont se marier. Ce qui est un facteur prépondérant de cette démographie galopante. Il les invite ainsi, à terminer leur cursus scolaire car c’est, a-t-il conseillé, le diplôme qui procure le bonheur et qui est à la fois la clé de tout développement.

Le chef de l’état a saisi la même occasion pour apprécier le comportement de la population de la province Bujumbura, qui a déjà compris que la paix et la sécurité sont les seules piliers du développement durable. Il l’a à cet effet invité de profiter de cette situation pour s’adonner aux travaux de développement, avant de faire remarquer qu’en matière de développement, c’est comme dans une compétition et qu’il faut travailler d’arrache-pied pour récupérer le temps perdu. Le gouvernement de la République quant à lui ne ménagera aucun effort pour leur prêter un coup de main pour toutes les initiatives de développement.

Le gouverneur de la province Bujumbura, Mme Nadine Gacuti a, dans son mot d’accueil confié que la paix et la sécurité règnent dans cette province, raison pour laquelle la population se donne corps et âme, travaille jour et nuit, pour atteindre le pas déjà franchi par d’autres provinces en matière du développement. C’est ainsi qu’elle a profité de cette occasion pour primer les natifs qui ne cessent de contribuer pour le développement de la province Bujumbura.

Mme Odette Kayitesi, présidente de l’association MICA asbl a indiqué que les membres ont entrepris le projet d’extension de l’école « La préférence », dans le but d’alléger le fardeau des parents de cette localité qui acheminaient avant, leurs enfants au centre-ville de Bujumbura. Là, le président de la République s’est joint aux femmes leaders et la population pour les travaux de chainage de 12 classes de cette école qui comme l’a indiqué Mme Kayitesi comprendra la section maternelle, primaire et fondamentale. « C’est la première phase, mais pour la 2ème, nous comptons construire une université », a-t-elle confiée. Pour reconnaitre l’importance de cette visite du président de la République du Burundi, la population de la province Bujumbura lui a offert différents cadeaux, entre autres une vache laitière de race frisonne offerte par les natifs de cette province et une autre de la même race offerte par l’association des natifs de la zone Rukaramu ainsi qu’une chèvre offerte par l’association Dukundane qui réunit les femmes de la zone Kinyinya.

En revanche, le président de la République a lui aussi, distribué une aide aux familles vulnérables où au total 205 ménages ont été assistés. Un sac de riz était partagé entre deux ménages.

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves