AUJOURD'HUI
159
SEMAINE DERNIERE
2366
PAGES VUES
305090
TOTAL VISITES
301595

Réunion de sécurité des administratifs membres du CMS

MAKAMBA, 18 juillet 2017 : Le gouverneur de la province de Makamba (Sud du Burundi), M. Gad Niyukuri en compagnie de membres du Comité mixte de sécurité (CMS) provincial a tenu lundi 17 juillet 2017 une réunion à l’intention des administratifs membres du CMS pour évaluer la situation sécuritaire de la semaine du 10 au 16 courant.

Ils ont constaté que la paix et la sécurité sont au beau fixe. Néanmoins, l’administrateur de la commune Nyanza-Lac, M. Jean Claude Nduwimana a indiqué qu’il y a eu des gens qui ont brûlé le pont de la rivière Mukengerezi reliant la colline Buheka et Kiderege passant par la rivière Rwaba. Cet acte de barbarie a été organisé, selon lui, pour refuser l’exécution d’un jugement de la Commission nationale des Terres et autres Biens (CNTB) en rapport avec le litige foncier entre un certain Ezéchiel Masabo et la famille Elkane Bwenda.

M. Masabo qui est d’ailleurs le beau-fils de M. Bwenda s’est rapatrié en 1991 alors que l’autre famille était encore en Tanzanie et a planté les palmiers dans la propriété de son beau-père. De retour vers les années 2008, le beau-père a saisi le conseil collinaire et les serviteurs de Dieu.

Après l’analyse du cas, le beau-père a pris la décision de résoudre le litige en partageant cette propriété en deux parties égales bien que cette propriété lui appartient. Le beau-père a posé une condition que c’est lui qui devrait choisir le premier mais, son beau-fils a refusé arguant que c’est lui qui a planté beaucoup de palmiers. Le beau-fils ayant rejeté la décision de son beau-père, ce dernier a décidé de saisir la CNTB qui a vite entendu toutes les parties en conflit et a finalement décidé de remettre la famille Bwenda dans ses droits car, leur gendre avait une autre propriété non loin de là. C’est ainsi que M. Masabo a organisé des gens pour se rebeller contre la décision de la CTNB. Au cours de leur révolte, ils ont détruit le pont par le feu.

L’administrateur de la commune Nyanza-Lac a en outre indiqué que 2830 ménages parmi les 3500 recensés sont déjà inscrits dans les services de l’état civil. Le gouverneur de Makamba, M. Gad Niyukuri a demandé aux dirigeants de suivre de près le mouvement de la population afin de se débarrasser ou de procéder à l’identification des malfaiteurs entre autres les prostituées, les enfants de la rue et les mendiants, les étrangers ou les nouveaux sur chaque colline,…

Concernant les présumés auteurs qui ont brûlé le pont de Mukengerezi qui a été vite réparé endéans trois jours, il a demandé à la justice de faire son travail pour décourager les cas de solidarité négative de la population.

abp

Retour
Discours: President et autres

DISCOURS/JOURNEE DU CONTRIBUABLE 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves