AUJOURD'HUI
22
SEMAINE DERNIERE
2329
PAGES VUES
298083
TOTAL VISITES
292683

La Première dame du Burundi invite les jeunes à avoir une vision dans la vie

BUJUMBURA, 12 juillet 2017 : L’épouse du chef de l’Etat Mme Denise Nkurunziza s’est
entretenue avec les jeunes de la commune urbaine de Mukaza au Lycée Scheppers Nyakabiga en compagnie du maire de la ville de Bujumbura et de l’administrateur communal de Mukaza. L’entretien était centré entre autres sur le patriotisme, l’amour du travail et le fait d’avoir une vision dans la vie.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le directeur général de la Formation patriotique au
ministère de l’Intérieur et de la Formation patriotique, M.Térence Mbonabuca, a d’abord fait un exposé sur la place de la jeunesse dans le programme de formation patriotique. Il a montré les grandes articulations de ce programme. Il a insisté sur la protection des biens publics car, les jeunes sont souvent impliqués dans la destruction de ces biens publics. Et pour lui, cela signifie que l’éducation des enfants s’est détériorée et qu’il faut à tout prix recouvrer les valeurs culturelles ancestrales.

Mme Denise Nkurunziza a mis en exergue l’amour de la patrie qui devrait guider tous les jeunes dans la planification de leur vie. Elle a invité ces jeunes à avoir une vision dans la vie et à se fixer des objectifs à atteindre pour son bien, pour le bien de sa famille et de son pays. Pour que cela soit possible, il faut un pays paisible, a-t-il poursuivi, et à ce niveau la contribution de chaque jeune est incontournable.

L’autre point développé par l’épouse du chef de l’Etat est l’amour du travail. Elle a
recommandé aux jeunes en vacances d’aider les parents dans les travaux ménagers et d’éviter les balades et visites inutiles. Elle a insisté sur le choix des amis car ce sont souvent les mauvais amis qui entrainent les autres dans les mauvaises actions comme le non-respect des parents, des éducateurs, des administratifs mais aussi de Dieu et ses dix commandements.

Elle leur a prodigué beaucoup de conseils relatifs au comportement d’un jeune digne d’être un enfant de Dieu. Elle a insisté sur les conséquences du vagabondage sexuel, de l’homosexualité, du non-respect des interdits qui guidaient dans le temps les enfants jusqu’à l’âge adulte.

Parlant de la culture burundaise, Mme Denise Nkurunziza a estimé que l’habillement des jeunes aujourd’hui est à revoir et le maire de la ville Freddy Mbonimpa a signalé qu’une règlementation en ce sens sera effective bientôt.

Les jeunes qui ont pris la parole ont déclaré qu’ils ont suivi avec intérêt les enseignements donnés par la Première dame du pays et qu’à leur tour ils vont essayer de les transmettre à ceux qui n’ont pas eu la chance de suivre cette séance.

Le maire de la ville de Bujumbura, M.Freddy Mbonimpa, a dans son mot d’accueil signalé que Mme Denise Nkurunziza est la seule des Premières dames burundaises qui se sont succédées qui demande à rencontrer les jeunes dans le but de leur donner des conseils et partager avec eux son expérience de mère pour susciter un changement de comportement.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours prononcée par S.E Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi et Commandant Suprême des FDS burundaises à l’occasion de la 7ème Conférence Panafricaine des Associations des Policiers Chrétiens, édition 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves