AUJOURD'HUI
358
SEMAINE DERNIERE
4205
PAGES VUES
278499
TOTAL VISITES
268323

L’ordonnance sur l’ajustement salarial tarde à faire des effets

Les fonctionnaires de l’Etat qui devraient bénéficier de l’ajustement salarial conformément à l’ordonnance interministériel signé conjointement par le ministre des finances et celui de la fonction publique demandent à l’Etat de les rétablir dans leur droit. Ces fonctionnaires devraient percevoir les frais d’ajustement dès la fin du mois de janvier de cette année conformément à l’ordonnance interministériel signé le 3 janvier 2017.

Dans des entretiens avec nos confrères de la radio nationale, mercredi 05 juillet 20127, les fonctionnaires concernés par l’ajustement salarial déplorent le retard observé dans la mise en application des cette ordonnance.

Ils expliquent qu’en son article 4, cette ordonnance stipule que les personnes bénéficiaires de l’ajustement salarial sont les fonctionnaires et agents de la fonction publique dont les salaires sont inférieurs à ceux des enseignements au recrutement excepté ceux de l’armée, de la police, du secteur de la santé et des magistrats.

Dans la chronologie des faits, les responsables des différentes institutions concernées ont envoyé les listes des salaires de leurs employés aux ministères de tutelle et ces listes ont été envoyées au ministère de la fonction publique qui les a transmises à son tour au comité national du dialogue social pour traitement.
Plus de six mois après sans issue les fonctionnaires de l’Etat concernés par cette ordonnance se plaignent de la lenteur qui s’observe et demandent que cette ordonnance soit mise en application le plus rapidement possible.

Le Ministre de la Fonction publique Félix MPOZERINIGA fait savoir que la question se trouve au niveau du comité national en charge du dialogue social et espère que d’ici peu, on pourrait avoir le rapport et les résultats de son travail. Les fonctionnaires concernés par cette ordonnance jettent le tord au comité national du dialogue social qu’ils accusent de trainer les pieds dans le traitement de ce dossier.

Le président du comité national du dialogue social, Serge NGENDAKUMANA a promis de s’exprimer là- dessus jeudi 6 juillet 2017.
Les institutions concernées par la mesure d’ajustement salarial sont notamment la RTNB, la Regideso, la Régie nationale des postes, l’ONATEL, CIEP, le Renouveau et l’ABP.

Source : rtnb.

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu mu kwibuka imyaka 2 iheze Abarundi bitoreye indongozi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves