AUJOURD'HUI
180
SEMAINE DERNIERE
4100
PAGES VUES
263111
TOTAL VISITES
246328

Le conseil national de sécurité remercie les acteurs ayant contribué dans le renforcement de la paix et la sécurité

Le conseil national de sécurité s’est réuni mardi 20 et mercredi 21juin 2017 en session ordinaire sous la présidence du Chef de l’état Pierre Nkurunziza. Comme le précise le communiqué de ce conseil rendu public mercredi par le Secrétaire Permanent Silas Ntigurirwa, le conseil de sécurité déplore le comportement de certains agents de la justice qui usent de la corruption pour rendre les jugements aux justiciables. Il demande à la population de dénoncer ce comportement contraire à la déontologie pour que les contrevenants soient punis conformément à la loi.

Le conseil national de sécurité remercie les forces de défense et de sécurité, l’administration, les confessions religieuses, les comités mixtes de sécurité ainsi que tous les acteurs ayant contribué dans le renforcement de la paix et la sécurité et leur demande de continuer sur cette lancée.

Le conseil national de sécurité se réjouit que 80% des criminels ont été appréhendés et déférés devant la justice.Il demande aux forces de défense et de sécurité de rester toujours vigilant pour anéantir tous les groupes criminels.

Le conseil demande à l’administration de redynamiser les comités mixtes de sécurité pour qu’ils soient opérationnels sur toutes les collines du pays.
Le conseil apprécie à sa juste valeur le travail réalisé par la commission nationale de dialogue inter burundais (CNDI), qui n’ a ménagé aucun effort pour donner la parole à toutes les couches de la population qui s’est librement exprimée sur la gestion et l’avenir de leur pays.

Retour
Discours: President et autres

Ijambo Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu ashikirije Uburundi n’amakungu mu kwigina imyaka 55 y’Intahe y’Ukwikukira

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves