AUJOURD'HUI
175
SEMAINE DERNIERE
2311
PAGES VUES
305354
TOTAL VISITES
301952

Passation du concours national, édition 2017

MWARO/MAKAMBA/BURURI, 21 juin 2017 : Les élèves des Ecoles fondamentales de tout le pays ont débuté mardi le 20 juin 2017 les épreuves du concours leur donnant accès au cycle supérieur dit post-fondamental.

En province Mwaro (centre-ouest du Burundi), au 1er jour de passation, au centre de passation du Lycée Mwaro regroupant 232 élèves, l’appel des candidats issus dudit Lycée et des Lycées communaux Mwaro I, Mwaro II et Kigutu prenait fin à 8h30. Le constat fait par l’ABP est qu’il y avait des absences, dont neuf autodidactes de la 10ème année et cinq nouveaux élèves dont un qui est décédé, a-t-on appris du président de ce centre de passation, M. Nestor Bankibiroranye.

Au même moment, les candidats déjà en place attendaient calmement la distribution des questionnaires, les surveillants étaient dans la salle pendant que les policiers étaient dehors pour assurer la sécurité.

Contacté par téléphone mardi dans l’après-midi, le directeur provincial de l’Enseignement à Mwaro, M. Omer Barandagiye, a indiqué que les épreuves de la première journée se sont bien déroulées dans toute la province scolaire, et aucune irrégularité ne lui a été rapportée.
Il sied de signaler que les épreuves de mardi étaient constituées des mathématiques et des lettres II (anglais et kiswahili) pour la 9ème année, et des mathématiques et de l’anglais en 10ème année.

En province Makamba (sud du Burundi), 9618 candidats, dont 1602 autodidactes, étaient attendus pour passer le concours national donnant accès à l’enseignement post-fondamental, a indiqué la Directrice provinciale de l’Enseignement, Mme Léonie Nshimirimana.

Elle a fait savoir que ces candidats sont répartis dans 80 centres d’examen. Au centre de l’Eglise Pentecôte de Nyaburumba dans la Direction communale de Makamba, il y avait trois candidats qui ne figuraient pas sur la liste envoyée par le ministère de l’Education. Sur ce cas et bien d’autres, Mme Nshimirimana a demandé aux présidents des centres d’autoriser ces enfants de la 9ème année à passer l’examen et leur donner un numéro allant de 250000 et plus, selon le nombre de candidats non-inscrits sur la liste dans un centre donné.

En province Bururi (sud-ouest du Burundi), à la deuxième journée de passation du concours national, le test se poursuivait normalement malgré quelques irrégularités, a-t-on constaté sur place.

10477 élèves des 9ème et 10ème années sont les candidats audit concours national, dans toute la province, qui sont répartis dans 153 salles avec 359 surveillants, apprend-on du Directeur provincial de l’Enseignement à Bururi, M. Firmin Bucumi.

Parmi eux, 1247 et 711 sont des autodidactes, respectivement de la 9ème année et la 10ème année. Les irrégularités constatées sur terrain au 1er jour étaient principalement liées au grand retard enregistré comme au lycée communal de Matana où le concours a commencé à 9 h 40 min. A ce même centre, un élève de la 10ème année n’était pas inscrit sur la liste.

Par ailleurs, au lycée communal de Kivumu en commune Mugamba où les candidats au concours se sont déplacés jusqu’au chef-lieu de la commune pour y passer le concours, 26 élèves ne se sont pas retrouvés sur les listes, leurs noms et épreuves ayant été transférés au Lycée communal de Kivumu de la commune Songa, par erreur de confusion de deux établissements, a indiqué le DPE de Bururi. Les responsables provinciaux de l’éducation ont pris la décision de photocopier des copies d’examens pour ces élèves, et le problème a été vite résolu.

abp

Retour
Discours: President et autres

DISCOURS/JOURNEE DU CONTRIBUABLE 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves