AUJOURD'HUI
99
SEMAINE DERNIERE
2411
PAGES VUES
269995
TOTAL VISITES
255668

Les corps de défense et de sécurité ont conjointement célébré le Saint Sacrement

BUJUMBURA, 18 juin 2017 : Les corps de défense et de sécurité de la République du Burundi ont conjointement célébré dimanche le 18juin 2017, à l’Institut supérieur des cadres militaires (ISCAM) de Bujumbura, la fête du Saint Sacrement.

Cette fête, qui a été marquée par des événements riches en couleurs, a été savourée sous le rythme émouvant des fanfares militaires qui entonnaient des chansons de circonstances. Elle a été a été rehaussée par la présence des hautes personnalités tant militaires que civiles du pays. On noterait, entre autres, le ministre de la Sécurité publique, M. Alain Guillaume Bunyoni, celui de la Défense nationale et des Anciens combattants, M. Emmanuel Ntahomvukiye, des sénateurs et des parlementaires.

L’archevêque du diocèse de Bujumbura, Mgr Evariste Ngoyagoye a, dans son homélie, invité tous les chrétiens à vivre dans la fraternité, la cohésion et l’unité comme le Saint Sacrement les a réuni. Dans son discours, le ministre de la Sécurité publique a, quant à lui, fait savoir que les forces de défense et de sécurité doivent prendre le devant pour protéger et défendre la population, ses biens et le territoire national. Ils doivent, a-t-il ajouté, en cas de force majeure, comme le christ l’a fait, verser leur sang pour le pays.

Le ministre Bunyoni a également fait savoir que l’Institut supérieur des cadres militaires a failli, en date du 11 décembre 2015, être la cible des « détracteurs » du pays qui ont voulu piétiner cette pépinière des cadres militaires. Cependant, a-t-il ajouté, la bravoure et la cohésion des corps de défense et de sécurité ont poussé ces « détracteurs » à s’incliner. Il a, par ailleurs, fait remarquer que la politique et le métier de militaire sont deux choses incompatibles et opposées.

En effet, on choisit l’une d’entre elles, a-t-il indiqué, soulignant que les deux à la fois ne peuvent en aucune manière aller de pair. Il a donné l’exemple du secrétaire général du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, M. Evariste Ndayishimiye, lui aussi présent dans ces cérémonies, du choix qu’il a opéré. Il a opté pour la casquette d’un politicien, tout en se débarrassant de celle du militaire car, a-t-il souligné, les deux ne pouvaient pas partager le même berceau. Les cérémonies ont été mises au terme par un pèlerinage rythmé par des fanfares, depuis l’ISCAM jusqu’à l’ancien camp bataillon para où est érigée une aumônerie militaire dont les travaux de construction sont presque au bout.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu mu kwibuka imyaka 2 iheze Abarundi bitoreye indongozi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves