AUJOURD'HUI
99
SEMAINE DERNIERE
2411
PAGES VUES
269995
TOTAL VISITES
255668

Rencontre du chef de l’Etat avec les administratifs, les chefs de corps de défense, de sécurité et de justice à Muhanga

KAYANZA, 3 juin 2017 : Le chef de l’Etat du Burundi, M. Pierre Nkurunziza a réuni vendredi 02 juin 2017 en commune Muhanga de la province Kayanza (nord), les gouverneurs des provinces, les chefs des corps de défense, de sécurité et de justice pour l’évaluation de l’état sécuritaire dans le pays, a-t-on appris du porte-parole adjoint du président de la République, M. Alain Diomède Nzeyimana.

Après échanges, le constant est que la sécurité est globalement bonne sur toute l’étendue du pays. Mais trois observations ont été mentionnées, entre autres des gens qui détiennent encore des armes illégalement, des accidents routiers qui emportent des vies humaines et des gens qui consomment encore des boissons prohibées. Le numéro un burundais a pris la parole après les réponses des intervenants, dont le ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, de la Défense nationale et des Anciens combattants, de la Sécurité publique et de la Justice.

En général, selon son porte-parole adjoint, le président Nkurunziza a conseillé à tous les intervenants dans le domaine de la sécurité de faire beaucoup plus d’attention pour que les accidents de route ne continuent pas à emporter des vies humaines et même des matériels.

Le chef de l’Etat a aussi indiqué que la campagne contre la fraude et la corruption commence à apporter des fruits, parce que depuis trois mois, il se remarque par exemple que la commune Kabarore récoltait mensuellement 500 Kg de coltan, alors qu’actuellement par mois, elle commence à récolter 20 tonnes. Concernant le café, il a mentionné que par rapport à l’année passée, la récolte est multipliée par quatre, raison pour laquelle il a demandé à tous les intervenants de poursuivre la lutte contre la fraude et la corruption, mais aussi contre les voleurs, car il a été observé que récemment, il y a des gens qui prennent la monnaie nationale, pour partir avec dans les pays frontaliers et revenir avec de faux billets.

Le président Nkurunziza a en outre demandé de faire attention sur la cybercriminalité qui commence à être une réalité au Burundi. Il a donné l’exemple très récent, des gens qui le font au niveau de 150 pays et que le Burundi aussi ne sera pas épargné.

Comme c’est bientôt le début des grandes vacances pour les élèves, M. Nkurunziza a demandé aux intervenants de se préparer pour l’encadrement de la jeunesse, dans des travaux d’intérêt communautaire ou des camps de travail organisés, au lieu de les laisser sombrer dans des différents abus.

Après cette réunion, le président de la République s’est joint à la population dans des travaux communautaires sur la colline Rushubi de la même commune qui consistaient à la construction d’une fondation d’une école fondamentale, avec la participation des natifs de Muhanga œuvrant dans d’autres provinces. M. Nkurunziza va contribuer en octroyant du ciment, des fers à béton et des tôles. Il a enfin octroyé une aide de riz à trois cents familles, parmi les plus vulnérables de cette même colline et chaque ménage a bénéficié de 10 kilos.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu mu kwibuka imyaka 2 iheze Abarundi bitoreye indongozi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves