AUJOURD'HUI
2
SEMAINE DERNIERE
2898
PAGES VUES
289238
TOTAL VISITES
280741

Le Burundi journée commémore la journée internationale des casques bleus

BUJUMBURA, 1er juin 2017 : «  Investir dans la paix à travers le monde  », tel est le thème choisi pour l’année 2017, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants (MDNAC), le colonel Gaspard Baratuza, dans un communiqué de presse qu’il a sorti mercredi le 31 mai 2017, à Bujumbura, à l’occasion de la journée internationale des casques bleus, une journée généralement commémorée le 29 mai de chaque année.

Selon M. Baratuza, la commémoration de cette journée a pour objectif d’honorer la mémoire des casques bleus de l’ONU qui ont perdu la vie au service de la cause de la paix, mais aussi rendre hommage à tous ceux qui ont servi et continuent à servir dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage.

Il a également indiqué que cette journée rend hommage au personnel civil, policier et militaire pour sa contribution inestimable au travail de l’ONU. Mais aussi, a-t-il ajouté, c’est une occasion d’honorer la mémoire de plus de 350 casques bleus qui ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies depuis 1948, dont 117 hommes et femmes en 2016. Il a signalé que le Burundi a, jusqu’aujourd’hui, déjà perdu six casques bleus en mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA).

M. Baratuza a également fait savoir qu’à côté de la mission de maintien de la paix de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) où le Burundi participe activement pour le retour à la paix avec un effectif très important de plus de 5000 peacekeepers, il répond présent aussi dans la mission MINUSCA depuis 2014, avec un effectif d’un bataillon de 850 casques bleus.

Selon toujours le porte-parole du MDNAC, la participation du Burundi dans les missions de maintien de la paix dans le monde apporte des résultats positifs au niveau des pays contributeurs des troupes et à l’échelle internationale par acquisition de l’expérience, en travaillant en synergie et efficacité avec les autres pays du monde.

Répondant à la question des journalistes de savoir l’issue des indemnités des militaires en mission de maintien de la paix, M. Baratuza a indiqué que l’Union européenne (UE) qui finance la mission de l’Union africaine en Somalie a tardé d’envoyer les indemnités comme c’était prévu, et cela a eu des répercussions sur les peacekeepers. Il a fait savoir qu’il y a un message annonçant qu’une tranche de ces indemnités correspondant à six mois est déjà disponible et que les opérations administratives sont en cours pour que l’argent des six mois soit disponible sur les comptes de chaque ayant droit.

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves