AUJOURD'HUI
262
SEMAINE DERNIERE
2415
PAGES VUES
304599
TOTAL VISITES
301092

Les hautes autorités du pays préoccupées par la fraude, la corruption et les malversations

BUBANZA, 1er juin 2017 : Le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza, a rencontré mercredi le 31 mai 2017, au chef-lieu de la commune Mpanda, en province Bubanza (nord-ouest du Burundi), les représentants de cinq ministères et de quatre provinces pour échanger sur la fraude, la corruption et la malversation, a-t-on appris sur place.

Les ministères concernés étaient ceux de la Défense nationale et des Anciens combattants, de l’Intérieur et de la Formation patriotique, de la Sécurité publique, de la Justice, de la Bonne gouvernance, tandis que les quatre provinces sont Bubanza, Cibitoke, Bujumbura et Bujumbura Mairie. Etaient également invités à la rencontre des représentants des opérateurs économiques, surtout du secteur minier et du café, de ces quatre provinces.

Après cette réunion qui s’est tenue à huit clos, le porte-parole adjoint du président de la République, M. Alain Diomède Nzeyimana, a indiqué à la presse que cet entretien s’est beaucoup plus penché sur les minerais et le café parce que, a-t-il dit, c’est dans ces secteurs où la fraude est plus visible. Le président de la République a expliqué aux participants des conséquences néfastes de la fraude, la corruption et malversation pour le pays, a-t-il poursuivi.

Le chef de l’Etat a abordé l’éducation patriotique en montrant aux participants le rôle des ménages exemplaires dans le développement du pays, a précisé M. Nzeyimana, ajoutant que le président Nkurunziza leur a demandé de prendre conscience des interdits dans nos coutumes comme la fraude afin de préparer un avenir meilleur.

Evoquant la question du carburant, le chef de l’Etat a fait savoir que la pénurie qui se remarque ces derniers jours est la conséquence de l’augmentation du nombre de véhicules, estimée à 30%. En outre, a indiqué le président de la République, les aléas climatiques ont diminué la quantité de l’électricité en provenance des barrages, et la REGIDESO a ainsi dû faire recours aux groupes électrogènes qui utilisent beaucoup de carburant. Mais il a tranquillisé, affirmant que la situation sera normalisée.

Il est à signaler qu’après cette rencontre, le président Nkurunziza s’est joint aux habitants du Village 5 en commune Gihanga et de la colline Muzinda en commune Rugazi dans des travaux de développement communautaire. Il a, à cette occasion, distribué une aide de riz à 600 ménages vulnérables de ces deux localités, à raison de 10 kilogrammes par ménage, a-t-on constaté.

abp

Retour
Discours: President et autres

DISCOURS/JOURNEE DU CONTRIBUABLE 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves