AUJOURD'HUI
1
SEMAINE DERNIERE
2909
PAGES VUES
288189
TOTAL VISITES
279466

Les Burundais qui ont fui le pays sont appelés à regagner leur terre natale

BUJUMBURA, 28 mai 2017 : "La paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national malgré les faux rapports propagés par des détracteurs du Burundi, arguant que le torchon brûle", a déclaré samedi le 27 mai 2017, au stade Prince Louis Rwagasore, M. Willy Nyamitwe, le conseiller principal à la présidence chargé de la Communication, à l’occasion de "Bujumbura peace run", une activité organisée par Africa Mashaliki Fest.

Il a, en outre, indiqué que les Burundais sont un peuple qui essaie d’avancer, qui lutte contre la pauvreté et qui maintient la paix et sécurité. Ce même peuple ne veut pas renouer avec le passé douloureux, mais il veut avancer dans le sens du renforcement de sa cohésion sociale, a-t-il déclaré.

M. Nyamitwe a, à cette occasion, invité les Burundais ayant fui le pays et qui sont en train de souffrir à l’étranger de regagner leur terre natale car, selon lui, il n’y a pas mieux que chez soi.
"Ces activités sont un signe éloquent qui montre que la paix et la sécurité sont une réalité au Burundi", a de son côté fait savoir M. Jean Bosco Hitimana, ministre de la Jeunesse, des Sport et de la Culture, ajoutant qu’en marchant ensemble, le Burundi sera une nation développée. Il a invité la jeunesse, qui est le Burundi de demain, à ne pas prêter oreille à certains manipulateurs mal intentionnés qui se sont donnés pour mission de ternir l’image du pays.

Dans leur message de paix, les enfants ont indiqué que la réussite au développement implique la mise en commun des efforts de tout un chacun, raison pour laquelle les Burundais doivent mettre ensemble leur force en vue de développer leur pays. Ces mêmes enfants ont par ailleurs fait remarquer que le développement du Burundi dépendra exclusivement d’eux.

Bujumbura peace run a vu la participation des différentes autorités de ce pays, des diplomates accrédités à Bujumbura ainsi que d’autres personnes venues de part et d’autres dans les pays de l’East african comunity, souligne-t-on.

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves