AUJOURD'HUI
83
SEMAINE DERNIERE
2045
PAGES VUES
298912
TOTAL VISITES
293667

Les pays de l’EAC sont confrontés aux défis communs, selon M. Niyonzima

BUJUMBURA, 26 mai 2017 : L’Office burundais des recettes (OBR) a organisé jeudi le 25 mai à Bujumbura, dans le cadre du processus de l’intégration de la Communauté est-africaine (EAC), la 42ème réunion des commissaires généraux des administrations fiscales de ladite Communauté. D’après le commissaire général de l’OBR, M. Audace Niyonzima, l’EAC a déjà atteint trois étapes, à savoir l’union douanière, le marché commun et l’union monétaire. Cette réunion est alors tenue dans le but d’évaluer ensemble, les progrès qui ont été réalisés dans la collecte des recettes, les défis rencontrés ainsi que les réformes qui sont envisagées, a-t-il ajouté.

M. Niyonzima a fait savoir que tous les pays ont réalisé des progrès dans la collecte des recettes, en comparaison avec l’année passée mais, qu’il reste encore des défis pour réaliser d’autres objectifs. Parmi eux, a-t-il dit, il y a des défis communs qui sont notamment l’assiette fiscale qui n’est pas assez large pour permettre la collecte du maximum des recettes, les problèmes d’évasion fiscale où les contribuables qui font des manœuvres pour échapper au fisc ainsi que les capacités insuffisantes des employés qui méritent des renforcements pour pouvoir mobiliser plus de recettes.

Comme autres défis, le commissaire général de l’OBR a évoqué le problème de modernisation et d’harmonisation des lois qui s’appliquent dans le domaine du fisc, sans oublier celui lié à la modernisation des instruments à travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Pour M. Niyonzima, les présentations qui se feront par chaque pays seront utiles au moment où elles vont permettre d’apprendre ce qui se passe dans chaque pays respectif.

Les échanges porteront sur les progrès, sur les réalisations et surtout sur les réformes qui sont envisagées et par la suite, les participants vont se convenir sur quelques réformes qui seront entreprises en même temps, dans le but d’améliorer les capacités pour mobiliser les recettes des Etats membres de l’EAC. Signalons que seuls cinq pays membres de l’EAC, à savoir le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie et le Sud-Soudan ont été représentés dans cette réunion, sauf le Rwanda.

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves