AUJOURD'HUI
99
SEMAINE DERNIERE
2411
PAGES VUES
269995
TOTAL VISITES
255668

Le ministre de l’énergie et mines visite le site de captage et de la station de traitement d’eau dans la province Kayanza

KAYANZA, 25 mai 2017 : Le ministère de l’Energie et Mines a organisé ce mardi 23 mai une descente de terrain dans la province Kayanza (nord) où il a visité un site de captage d’eau dans la Kibira au niveau de la commune Kabarore et un site de la station de traitement d’eau à Ruganza du centre urbain de Kayanza, commune et province Kayanza, a-t- on constaté sur place.

Selon le ministre de l’Energie et Mines, M. Côme Manirakiza, la descente a été organisée dans le cadre de se rendre compte de l’état de lieux d’avancement du projet d’adduction d’eau potable et assainissement « Lake Victoria Water supply and sanitation » (LVWTSAN) dans les villes de Kayanza, Ngozi et Muyinga.

Le ministre Manirakiza a soulevé les inquiétudes qu’il a après avoir visité les trois provinces bénéficiaires du projet d’adduction d’eau potable et assainissement, lors d’un entretien avec les journalistes des différents médias.

Parmi les inquiétudes soulevées, il y a entre autre les équipements qui ne sont pas encore posés et non encore commandés, ignorant à quand ces derniers arriveront au Burundi avant la fin des délais réglementaires.

A Kayanza, le ministre a remarqué qu’il y a une particularité relative aux travaux qui devait normalement avoir déjà commencé notamment la construction d’une station de traitement de l’eau parce qu’à Kayanza, l’eau proviendra de la forêt Kibira au niveau de la commune Kabarore et toute l’eau sera transportée à l’état brut pour être traitée à partir de cette station de traitement.

La station n’étant pas encore construite, c’est une grande inquiétude au niveau du ministère et à entendre les justifications des uns et des autres, il a remarqué qu’il y a un problème de concertation entre la société SOGEA SATOM qui exécute les travaux, la mission de contrôle et la REGIDESO qui est maitre de l’ouvrage pour avoir une décision définitive pour que ces travaux puisse commencer, a-t- précisé.

Le ministre de l’Energie et Mines, M. Manirakiza a recommandé que ces trois organes se mettent ensemble, pour discuter et proposer une solution qui doit être mise en exécution au cours de la semaine prochaine afin que les travaux puissent alors avancer et que la station de traitement puisse aussi être construite dans les délais réglementaire. Notons que les délais réglementaires de fin des travaux pour le projet LVWTSAN étaient fixés au 31 août 2017.

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu mu kwibuka imyaka 2 iheze Abarundi bitoreye indongozi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves