AUJOURD'HUI
23
SEMAINE DERNIERE
4153
PAGES VUES
277807
TOTAL VISITES
267574

Le chef de l’Etat interpelle tout un chacun à la vigilance des richesses du pays

GITEGA, 26 avril (DWG) : Le chef de l’Etat burundais, M. Pierre Nkurunziza, a présidé le 24 courant, au chef-lieu de la commune Nyarusange en province Gitega (centre du Burundi), une réunion à huis clos, organisée à l’intention des ministres ayant la gestion de la sécurité dans leurs attributions, à savoir le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, le ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, le ministre de la Justice et Garde des sceaux, le ministre chargé de la Bonne gouvernance et du Plan, ainsi que le ministre de l’Energie et des Mines. Il y avait également les gouverneurs des provinces Gitega, Karusi, Mwaro, Muramvya et Ruyigi, le secrétaire permanant du ministre de la Sécurité publique, les hauts cadres des ministères susdits ainsi que les opérateurs économiques intervenant dans les secteurs caféicoles et miniers

. A l’issue de cette réunion, le porte-parole adjoint du chef de l’Etat, M. Jean Claude Karerwa, a indiqué, dans un point de presse, que les échanges étaient focalisés sur la vigilance contre les saboteurs de l’économie du pays. Selon M. Karerwa, le chef de l’Etat a centré ses enseignements sur un passage biblique tiré de l’ancien testament disant « Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance ». Le chef de l’Etat en a commenté en parlant des tenants et aboutissants de la situation qui prévaut dans le pays actuellement, en insistant sur l’itinéraire historique du Burundi.

M. Karerwa a continué en indiquant que le président Nkurunziza a tenu à épiloguer les pièges que les ennemis du pays essayent de tendre à ce dernier, ajoutant qu’il a fait savoir que ceux-ci ont engagé une deuxième vitesse consistant à un sabotage économique passant par la fraude et les malversations économiques, surtout dans le secteur agricole et les minerais.

Au chapitre des recommandations, le chef de l’Etat a demandé aux participants à la réunion d’œuvrer en synergie pour barrer le chemin à ceux qui veulent spolier les richesses du Burundi à l’étranger sous prétexte des problèmes de gouvernance et des droits de l’homme.

Dans cette réunion, le chef de l’Etat est revenu sur la campagne de moralisation de la société qu’il a initiée depuis l’année passée en mairie de Bujumbura pour éduquer le peuple sur les bonnes pratiques cadrant avec la conjoncture politique et socio-économique du moment. Pour terminer, M. Karerwa a signalé que le chef de l’Etat a prévenu que quiconque sera coupable de la fraude et des malversations économiques de toute sorte sera répréhensible par la loi. Une réunion d’évaluation de la mise en application des recommandations formulées dans cette réunion se tiendra dans six mois, a dit M. Karerwa.

Après la réunion, le chef de l’Etat a effectué des travaux communautaires avec la population de la commune Nyarusange. Il a saisi l’occasion pour lui donner des conseils sur la redynamisation de la sécurité, la pertinence de la villagisation et la protection de l’environnement.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu mu kwibuka imyaka 2 iheze Abarundi bitoreye indongozi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves