AUJOURD'HUI
1
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
175731
TOTAL VISITES
138428

Burundi – EAC – Travail : L’harmonisation des procédures de l’octroi des permis de travail dans l’EAC s’avère nécessaire

Bujumbura, 27 juin 2015 : La Confédération des syndicats du Burundi (COSYBU) et l’Association des Employeurs du Burundi (AEB) ont organisé conjointement ce jeudi 25 juin 2015 à Bujumbura, un atelier de restitution et d’échange sur le rapport de la réunion multisectorielle en matière de permis de travail et de résidence dans les pays membres de l’EAC (East african community), qui s’est tenue à Nairobi du 8 au 10 juin 2015.

Dans son mot de circonstance, le secrétaire général de l’AEB, M. Gaspard Nzisabira a indiqué que l’objectif de cette réunion de Nairobi était d’analyser les voies et moyens d’éliminer les obstacles liés à la libre circulation des travailleurs dans la région de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’est. Poursuivant son allocution, M. Gaspard Nzisabira a rappelé que les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Protocole du Marché Commun (PMC) de la Communauté de l’Afrique de l’est sont relativement limités en général et en matière de la libre circulation des travailleurs en particulier.

C’est dans ce contexte que l’Organisation des employeurs de la Communauté de l’Afrique de l’est (EAEO) et la Confédération des syndicats de la Communauté de l’Afrique de l’est (EATUC) ont lancé un appel pressant à tous les décideurs de cette communauté pour accélérer le rythme de l’intégration régionale.

En effet, a dit M. Nzisabira, il importe de souligner que les citoyens de l’EAC ont le droit de se déplacer librement et de travailler dans n’importe quel Etat membre de la Communauté. En conséquence, les deux organisations (EAEO et EATUC) ont recommandé conjointement aux gouvernements des Etats membres de l’EAC d’accélérer notamment la mise en œuvre du Protocole du marché commun (PMC) par l’élimination des barrières à la libre circulation des travailleurs dans la région, en modifiant et en harmonisant leurs systèmes nationaux d’octroi des permis de travail et de résidence. Dans cette optique, les participants à cet atelier d’échanges ont mis en place un comité de suivi de cette recommandation, étant donné qu’il est plus que temps pour les peuples de l’Afrique de l’est, de jouir concrètement des avantages directs de l’intégration régionale.

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves