AUJOURD'HUI
279
SEMAINE DERNIERE
2310
PAGES VUES
305920
TOTAL VISITES
302814

Cérémonies funéraires du célèbre tambourinnaire Antime Baranshakaje

GITEGA, 19 avril (DWG) : Les cérémonies d’inhumation du célèbre tambourinaire, feu Antime Baranshakaje, décédé le 9 avril dernier à l’âge de 81 ans, suite à une maladie naturelle ont eu lieu lundi au site historique des tambourinaires de Gishora en commune Giheta de la province Gitega (centre), en présence de plusieurs personnalités. Il s’agit notamment de la 1ère vice-présidente du Sénat, Mme Spès Caritas Njebarikanuye, du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Jean-Bosco Hitimana, du secrétaire général du parti CNDD-FDD, M. Evariste Ndayishimiye, de l’évêque de Rutana (sud-est), Mgr Bonaventure Nahimana, du gouverneur de la province Gitega, M. Venant Manirambona et de nombreuses personnes dont des tambourinaires. Ces funérailles ont été marquées par plusieurs témoignages rendus en reconnaissance de ses mérites culturels dans la promotion du tambour burundais, au niveau national et international.

Né en 1936 sur la colline Masasu (sous-colline Gishora), le célèbre tambourinaire Baranshakaje qui avait exhibé ses talents dès le jeune âge et durant toute sa vie, particulièrement au sein du groupe des tambourinaires de Gishora qu’il dirigeait, a joué un rôle clé dans la promotion du tambour au Burundi. Son habilité dans les diverses exhibitions folkloriques nationales, sa participation aux différentes compétitions culturelles nationales et internationales avaient contribué à la visibilité du pays, ont souligné les différents orateurs du jour.

Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a reconnu les qualités de leadership de Baranshakaje dans la promotion du tambour qui lui avait permis de décrocher des prix et des médailles à plusieurs reprises. Il a cité notamment le prix de mérite que le président de la République du Burundi lui avait donné en 2012, en guise de reconnaissance d’un artiste chevronné qui contribuait beaucoup à l’affirmation de la vitalité culturelle du pays. L’artiste Baranshakaje est aussi un des acteurs clés qui a joué un rôle pour l’inscription du tambour burundais sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Il a également apporté une pierre angulaire pour instituer la semaine nationale dédiée au tambour. Bref, feu Antime Baranshakaje est l’un des artistes qui ont apporté une contribution importante pour assurer le rayonnement du tambour du Burundi à l’intérieur et à l’extérieur du pays, a souligné le ministre en charge de la Culture. En guise de reconnaissance de ces mérites, le gouvernement a pris en charge les frais funéraires et a promis de construire un monument en hommage de ce célèbre tambourinaire, a annoncé le ministre Hitimana.

Les cérémonies funéraires ont été ouvertes par une messe célébrée par l’évêque du Diocèse de Rutana, Mgr Bonaventure Nahimana à la paroisse de Giheta. Dans son homélie, Mgr Nahimana a invité les chrétiens à prier pour que cet homme, qui a fait preuve des valeurs chrétiennes, humaines et culturelles, puisse entrer à la vie éternelle. Il a implore Dieu pour que les qualités de joie et d’amour des autres qu’incarnait cet artiste, qui avait aussi la foi en Jésus-Christ, lui servent de tremplin pour entrer à la vie céleste.

Pour sa part, le représentant des tambourinaires de Gishora a fait des témoignages sur le leadership de Baranshakaje, dans la promotion du tambour burundais au niveau national et international. Il a promis de garder les conseils qu’il leur a prodigués. Il a notamment cité la valorisation du patrimoine culturel à travers le tambour, l’entretien du site historique des tambourinaires de Gishora, le dialogue et la concertation au sein des membres de ce groupe.

A son tour, un de ses compagnons, le leader du groupe des tambourinaires « Komeza Akaranga » de la zone Kamenge dans la mairie de Bujumbura a rendu un hommage à son ancien compagnon, pour ses mérites d’inculquer ses connaissances aux autres.

Les représentants de la famille Baranshakaje ont quant à eux exprimé leurs remerciements à tous ceux qui ont apporté soutien et réconfort, au moment où leur parent était malade et lors de ces cérémonies d’inhumation, notamment le gouvernement du Burundi et d’autres bienfaiteurs tant nationaux qu’internationaux.

abp

Retour
Discours: President et autres

DISCOURS/JOURNEE DU CONTRIBUABLE 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves