AUJOURD'HUI
160
SEMAINE DERNIERE
2799
PAGES VUES
240680
TOTAL VISITES
215312

La BNDE, pionnière du financement des premières industries qu’a connues le Burundi

BUJU MBURA, 4 avril 2017 DWG : Le 2ème vice-président de la République du Burundi, M. Joseph Butore, a rehaussé de sa présence, ce mardi 4 mars 2017, les cérémonies du jubilée d’or de la Banque Le chef de l’Etat burundais (au milieu), entouré des ministres de la Sécurité publique (à droite) et celui de l’Intérieur (à gauche) nationale pour le développement économique (BNDE) qui se sont déroulées au siège de cette dernière, a-t-on constaté sur place.

M. Butore a, dans son discours de circonstance, indiqué qu’un certain mardi 4 avril 1967, le gouvernement du Burundi, appuyé par ses partenaires tant locaux qu’étrangers, a pensé à créer une banque qui accompagnerait le pays devenu, cinq ans plutôt, politiquement indépendant. Cette banque devrait mettre en œuvre les grandes orientations économiques et sociales du pays. Ce pari, a-t-il poursuivi, celui de lancer une nouvelle banque ayant une mission économique et sociale dans un pays où la population n’était que très peu ou pas du tout éduqué à la finance, démontrait à suffisance la ferme volonté de l’Etat burundais de changer profondément l’agenda du développement du pays.

Selon toujours M. Butore, la BNDE a été pionnière du financement des premières industries qu’a connues le pays. Mais compte tenu de sa spécialité, elle n’a pas multiplié ses agences, a-t-il dit, soulignant toutefois que ses interventions couvrent tout le territoire national. Par ailleurs, la BNDE, tout comme le pays, a traversé des moments de crise, mais elle a pu survivre et a su se maintenir en activités malgré les secousses, d’après le 2ème vice-président de la République. Cette banque, qui a diversifié et adapté son activité au rythme du moment, se réjouit de célébrer aujourd’hui son jubilé d’or au moment où le pays commence à regagner la confiance des partenaires étrangers, a-t-il déclaré.

« A la veille des indépendances, des banques de développement ont été créées partout en Afrique, mais à cause de la mauvaise gestion ou d’autres raisons que j’ignore, toutes ces banques ont fermé leurs portes en ne restant que trois, dont la BNDE », a à son tour confié l’administrateurdirecteur général de la BNDE, M. Audace Bukuru, ajoutant que cette banque est toujours en vie grâce à son personnel qualifié et outillé. Les 50 ans à venir seront meilleurs et générateurs de surprises, a déclaré M. Bukuru, qui a, par contre, admis que tout n’est pas rose et que des défis ne peuvent en aucun cas manquer. Selon lui, la BNDE est une banque de développement qui, à son tour, finance des secteurs très risqués et à rentabilité lente, d’où la nécessité de l’accès à des ressources appropriées, à long terme et moins chères. Avec les partenaires étrangers qui commencent à s’intéresser au Burundi, l’idéal sera au rendez-vous, a-t-il confié.

abp

Retour
Discours: President et autres

Commemoration of the 26th anniversary under the theme "Let us consolidate National Unity, a shield for sustainable peace and development"

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves