AUJOURD'HUI
193
SEMAINE DERNIERE
2975
PAGES VUES
230563
TOTAL VISITES
202516

Les confessions religieuses appelées à respecter la loi et à participer au développement

Rutana, 13 mars 2017 :Le gouverneur de la province Rutana (sud-est), a lancé la semaine dernière, un appel aux confessions religieuses à respecter la loi qui les régit, à participer au maintien de la paix et de la sécurité et au développement ainsi qu’à renforcer l’esprit de solidarité au sein de leurs adeptes.

Ainsi, aucune église ne peut commencer à travailler sans agreement du ministère en charge de l’Intérieur. Tout en notant que le Burundi est une nation laïque, comme le dit bien la loi fondamentale, le gouverneur a dit que personne ne peut faire valoir sa croyance religieuse pour enfreindre la loi en vigueur, et ceci en évoquant les gens qui se targuent d’être musulmans pour se permettre de prendre plusieurs femmes en mariage.

Il a fustigé une secte des gens qui s’appellent ‘’Abasohoke’’ qui n’ont pas de lieu de culte connu et qui prient en plein air, sous un arbre, alors que la loi précise que toute confession religieuse doit avoir un lieu de culte reconnu. Il a également décrié les pratiques quelque peu sorcières de cette église qui fabrique à base d’herbes, des potions qui sont données à leurs fidèles, soit disant qu’elles guérissent toutes les maladies ; ce qui les empêche de se faire soigner une fois malades.

Le gouverneur a aussi déploré le fait que certaines sectes diffament les autres au lieu de se focaliser sur les enseignements doctrinaux de leur religion. Pour ce, il a recommandé que pour l’organisation de tout ce qui s’appelle croisade d’évangélisation ou d’endoctrinement, il faudra demander une autorisation non pas à l’administrateur communal mais au gouverneur lui-même.

Même les sectes qui font des pratiques rétrogrades ont été pointées du doigt, notamment celles qui empêchent aux filles de se faire raser, alors que cela y va de la propreté corporelle et celles qui interdisent la consommation de la viande ou autres aliments. De même, a-t-il averti, quiconque sera attrapé en train de présager l’apocalypse sera arrêté et mis au cachot, étant donné que ces propos peuvent être à l’origine de l’exil de bien de gens.

abp

Retour
Discours: President et autres

Commemoration of the 26th anniversary under the theme "Let us consolidate National Unity, a shield for sustainable peace and development"

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves