AUJOURD'HUI
193
SEMAINE DERNIERE
2975
PAGES VUES
230563
TOTAL VISITES
202516

Un léger mieux après la détaxation de certains produits importés

Kayanza, 11 mars 2017 : Un ouf de soulagement commence à se faire sentir chez les consommateurs des produits alimentaires de premier nécessité, a-t-on constaté au marché moderne du centre urbaine de Kayanza (nord), juste après la récente décision du gouvernement portant révision de la loi N°1/02 du 17 février 2009 instituant la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), afin de mettre les denrées alimentaires à la portée de la bourse de la population. En effet, les mesures fiscales et douanières visant la détaxation de certains produits importés ont déjà produits des effets positifs.

En guise d’exemple, avant la détaxation, un prix d’un kilo de riz d’origine tanzanienne qui coûtait 2.500 FBu, coûte actuellement 2.300 FBu, un kilo de riz localement produit, qui coûtait 2.200 FBu coute actuellement 1.800 FBu. Un kilo de haricot qui s’achetait à 1.500 FBu s’achète pour le moment à 1.300 FBu. La farine de maïs localement produite a chuté de 1.300 FBu à 1.200 FBu. Les consommateurs demandent au gouvernement de procéder de la même façon pour les autres produits en plus de la pérennisation de la récente mesure, du fait que les précipitations ne sont pas satisfaisantes pour la saison culturale B.

L’administration appelle les commerçants à diminuer les prix des denrées concernées par la mesure et promet de suivre de près la mise en application de cette dernière. Aux commerçants qui ne respecteront pas la décision du gouvernement, ils seront, une fois attrapée, infligés d’une amende.

abp

Retour
Discours: President et autres

Commemoration of the 26th anniversary under the theme "Let us consolidate National Unity, a shield for sustainable peace and development"

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves