AUJOURD'HUI
328
SEMAINE DERNIERE
3084
PAGES VUES
231833
TOTAL VISITES
204422

Le ministre de la Fonction publique et du Travail appelle à l’engouement pour les métiers

RUYIGI, 10 février 2017 : "Le métier n’a pas de considération d’âge, tout le monde jeunes et vieux sont concernés", ce sont les propos du ministre de la Fonction publique et du Travail Félix Mpozeriniga, en visite en province Ruyigi (est du Burundi), à l’occasion d’un atelier de validation finale des métiers porteurs et consolidation des plans opérationnels 2017 des communes de Gisuru, Kinyinya en province Ruyigi et Cendajuru en province Cankuzo (est). L’atelier était organisé par l’ONG « Appui pour le développement intégral et la solidarité sur les collines (Agakura-Adisco), en collaboration avec l’ONG Solidarité internationale.

Le ministre Mpozeriniga a fait savoir que le gouvernement du Burundi s’est fixé entre autres priorités le développement du secteur de l’apprentissage des métiers. "Les métiers doivent concerner tout le monde", a-t-il martelé, ajoutant que les jeunes qui n’ont pas eu la chance de continuer la formation post fondamentale sont concernés, mais aussi les jeunes qui n’ont pas fréquenté l’école.

Pour ceux qui n’ont pas été à l’école, le ministre de la Fonction publique et du Travail a indiqué que l’alphabétisation s’impose avant tout. L’enseignement des métiers, devrait-il préciser davantage, concerne tous les lauréats qui le veulent et qui ont fréquenté l’enseignement général, les jeunes qui ont abandonné l’école, ceux qui voudraient faire une reconversion professionnelle et les artisans autodidactes qui veulent se perfectionner dans un métier quelconque.

Il a indiqué que tous les âges sont concernés et a lancé un appel aux centres d’enseignement des métiers de la province Ruyigi et de tout le pays à accueillir tout ce monde. Il a en outre annoncé une campagne d’éducation-formation pour le développement du premier métier exercé au Burundi, qui sera menée dans un proche avenir. Il s’agit d’une campagne en faveur de l’agriculture et de l’élevage, qui va démarrer au mois de mars dans toutes les communes, et qui a pour l’objectif de la spécialisation et dans l’accroissement de la production, a-t-il mentionné, appelant les lauréats des Centres d’enseignement de métiers à s’organiser en associations pour bénéficier du soutien du gouvernement.

Le ministre en charge de l’enseignement des métiers a demandé aux autorités administratives et au gouvernement de fournir un appui en consommables et à la sensibilisation afin que les métiers soient mis à l’honneur au Burundi. Il a également lancé un appel à contribution à d’autres organisations pour soutenir le gouvernement dans ce domaine, à l’instar de Agakura-Adisco, qui oeuvre pour l’alphabétisation et le développement du secteur des métiers dans les communes de Gisuru, Kinyinya en province Ruyigi et Cendajuru en province Cankuzo.

abp

Retour
Discours: President et autres

Commemoration of the 26th anniversary under the theme "Let us consolidate National Unity, a shield for sustainable peace and development"

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves