AUJOURD'HUI
118
SEMAINE DERNIERE
2350
PAGES VUES
306103
TOTAL VISITES
303024

Bilan 2016 du ministère à la présidence chargé des Affaires de la Communauté est-africaine

BUJUMBURA, 9 février 2017 : « Le Burundi a pris la décision d’une ouverture par l’intégration régionale en vue d’assurer la croissance économique, lutter contre la pauvreté et assurer le développement durable et inclusif », a indiqué ce jeudi 9 février 2017, à Bujumbura, Mme Léontine Nzeyimana, ministre à la présidence chargé des Affaires de la Communauté est-africaine, lors de la présentation du bilan des réalisations pour l’an 2016 au sein de ce ministère.

Tenant compte du point de vue diplomatique, Mme Nzeyimana a précisé que le ministère à la présidence chargé des Affaires de la Communauté est-africaine (MPACEA) a mené une diplomatie offensive et préventive, notamment avec la plaidoirie du Burundi lors des séances publiques organisées le 25 janvier 2015 par l’Assemblée législative de la Communauté est-africaine (CEA) et la Mission de la CEA d’évaluation de la situation sécuritaire du Burundi du 20 au 24 janvier 2016, tout en affirmant que ces activités ont permis de rétablir la réalité et l’image de marque du Burundi qui avaient été déformées en vue de nuire délibérément à la République du Burundi.

Ledit ministère a également pris part aux réunions statuaires et non statuaires de la CEA, y compris le sommet des chefs d’Etats et les conseillers des ministres, et assuré la défense des intérêts du Burundi, au regard de l’acquis communautaire d’une part et de l’agenda communautaire, y compris les projets et programmes intégrateurs d’autre part, a-t-elle ajouté. L’une des victoires du Burundi enregistré en date du 2 mars 2016 a été la nomination par le 17ème sommet des chefs d’Etats de la CEA de l’ambassadeur Libérat Mpfumukeko en qualité de nouveau secrétaire général de la CEA pour un mandat de cinq ans non renouvelable, à dater du 26 avril 2016, a-t-elle souligné.

En dépit de la coopération des partenaires au développement qui financent Trade mark East Africa, spécialement sous le volet d’assistance, le ministère en charge des Affaires de la CEA a continué à travailler sur des aspects pratiques de la stratégie d’intégration régionale pour le Burundi 2017-2021.

Mme Nzeyimana a précisé que son ministère a organisé des ateliers de sensibilisation et de mise à niveau des points focaux pour les affaires de la CEA et des cellules chargées de la mise en oeuvre des décisions et directives du Sommet des chefs d’Etats et du Conseil des ministres de ladite communauté. Le même ministère a réuni les partenaires nationaux pour harmoniser les lois nationales pour qu’elles soient conformes au protocole portant création du marché commun de la CEA.

Les sessions de sensibilisation et des campagnes ont été également tenues à différentes occasions pour que les acteurs étatiques et non étatiques travaillent en synergie pour la réussite de l’intégration du Burundi dans la région, a dit Mme la ministre Nzeyimana, tout en signalant qu’un forum de haut niveau sur l’état des lieux de l’intégration du Burundi au sein de la Communauté est-africaine a été organisé sous le haut patronage du président de la République du Burundi, avec un
thème central : « Appropriation des projets et programmes intégrateurs » dans le but de réunir différents partenaires et intervenants afin d’apporter des contributions pour la réalisation de l’ambition commune de développement durable et inclusif, avec une marche vers la monnaie unique, etc.

abp

Retour
Discours: President et autres

DISCOURS/JOURNEE DU CONTRIBUABLE 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves