AUJOURD'HUI
279
SEMAINE DERNIERE
2950
PAGES VUES
288138
TOTAL VISITES
279310

Ouverture solennelle de la session ordinaire de février

Bujumbura, 7 février 2017 : Le président de la chambre haute du parlement burundais, M. Révérien Ndikuriyo a procédé lundi le 6 février à l’ouverture solennelle de la session ordinaire de février qui aura à analyser et adopter des projets de lois qui ont été envoyés par le gouvernement du Burundi, conformément à l’article 189 de la Constitution de la République du Burundi.

Il s’agit du projet de loi relative à l’insolvabilité du commerçant au Burundi, au système national de paiement, à la ratification par le Burundi de l’accord modifiant pour la deuxième fois l’accord de partenariat entre les membres du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d’une part et la Communauté européenne et ses Etats membres d’autre part, signé à Cotonou le 23 juin 2005.

Les sénateurs auront aussi à analyser pour adopter le projet de loi portant ratification par le Burundi de l’accord sur l’établissement de la force en attente d’Afrique orientale, le projet de loi régissant les activités bancaires, le projet de loi portant ratification par le Burundi du protocole sur les mesures phytosanitaires de la communauté est-africaine, le projet de loi portant ratification par le Burundi du protocole de la communauté est-africaine sur la paix et sécurité et le projet de loi portant ratification par le Burundi de l’accord de coopération commerciale et économique entre le Burundi et la Turquie, signé à Ankara en Turquie.

M. Ndikuriyo a également annoncé que les sénateurs poursuivront le dialogue avec la jeunesse, les adultes, les journalistes, les associations, les politiciens et autres. Les descentes sur terrain seront également poursuivies dans le but de trouver les voies et moyens de renforcer la paix et la sécurité, a-t-il indiqué.

Les sénateurs profiteront de cette session pour encourager la Commission nationale du dialogue inter-burundais afin qu’elle étende ce dialogue aux Burundais de la diaspora. Ils continueront également à désintoxiquer l’opinion internationale sur la réalité au Burundi, a promis M. Ndikuriyo, ajoutant qu’ils vont inviter, encore une fois, le parlement européen à effectuer une visite au Burundi pour se rendre compte de la vérité.

abp

Retour
Discours: President et autres

Déclaration de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent de la République du Burundi après des Nations Unies devant la 3ème Commission de l’AG de l’ONU lors du débat général sur le point 68 de l’ordre du jour : « promotion et protection des droits de l’enfant »,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves