AUJOURD'HUI
126
SEMAINE DERNIERE
2061
PAGES VUES
129163
TOTAL VISITES
107052

Burundi – EAC : L’EAC salue les avancées déjà enregistrées au niveau du processus électoral de 2015

Bujumbura, 16 juin 2015 : L’East African Community "EAC"(Burundi, Rwanda, Tanzanie, Ouganda et Kenya), salue les avancées au niveau du processus électoral burundais de 2015, selon l’esprit des recommandations de son dernier sommet sur le Burundi le 31 mai 2015 à Dar-Es-Salaam, a déclaré lundi soir à Bujumbura, M. Harrison Mwakyembe, ministre tanzanien chargé de la Coopération au sein de l’EAC et président en exercice du conseil des ministres de l’EAC, accompagné de deux homologues ougandais, à savoir le ministre chargé des Affaires de l’EAC, Shein Bageine et le ministre d’Etat chargé de la coopération régionale, Philemon Mateke.

La délégation ministérielle de l’EAC, avait le but principal de s’enquérir des pas déjà franchis au niveau du processus électoral depuis les dernières assises régionales du 31 mai sur le Burundi, a été renforcée par la présence de la vice-ministre d’Etat sud-africaine en charge de la Sécurité, Mme Ellen Molekane.

"Nous constatons des progrès marqués par rapport à la recommandation des chefs d’Etat de l’EAC le 31 mai dernier, notamment sur la question du report des élections, afin de se donner un temps nécessaire pour les rendre plus crédibles et plus acceptables", a précisé le ministre Mwakyembe dans un point de presse. Pour lui, l’EAC reconnaît des efforts de reporter des élections deux fois successives. Pour les autres questions pendantes comme la "controversée" question du 3ème mandat du président Nkurunziza, l’EAC considère que la question est fondamentalement burundo-burundaise et qu’elle ne serait pas s’ingérer dans les affaires intérieures d’un autre Etat souverain.

Au regard des questions sensibles telles que les solutions aux problématiques des radios privées détruites au lendemain du coup d’Etat avorté du 13 mai dernier et celles portant sur le désarmement des jeunes miliciens affiliés aux partis politiques, M. Mwakyembe indique que l’essentiel est de donner un coup d’accélérateur aux processus en la matière, quitte à poursuivre cette tâche même au-delà des élections.

Mwakyembe a annoncé le déplacement à Bujumbura dans deux semaines des chefs d’Etat de l’EAC, pour évaluer les nouveaux jalons posés par le Burundi vers l’organisation des prochaines élections burundaises.

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves