AUJOURD'HUI
2197
SEMAINE DERNIERE
2621
PAGES VUES
262552
TOTAL VISITES
245327

Des réalisations satisfaisantes au MINAGRIE malgré les effets du changement climatique

BUJUMBURA, 23 janvier 2017 : Plus de 34 mille tonnes d’engrais et six mille tonnes de dolomie subventionnés ont été disponibles, tandis que 26 mille hectares de marais aménagés ont été emblavés dans tout le pays, a indiqué le ministre de l’agriculture et de l’élevage, Dr. Déo Guide Rurema lors de la présentation lundi 23 janvier 2017 des réalisations pour l’an 2016, a constaté l’ABP sur place.

Selon lui, Autour de 92.333 tonnes de riz paddy ont été produits et 350 mille rejets de banane ont été distribués. Il a en outre signalé que plus d’un million de plants fruitiers sont en cours d’être plantés dans différentes zones du pays. Environ une tonne de semences maraîchères ont été disponibles et plus de 12 milles hectares de bassins versants sont protégés. Son ministère a aussi construit au cours de l’année 2016, 11 magasins de stockage des récoltes.

S’agissant des cultures d’exportation, 12 mille tonnes de café vert ont été commercialisées tandis que plus de 48 mille tonnes de feuilles vertes de thé produites de janvier à décembre, 10 mille tonnes du thé sec ont été commercialisés. Par ailleurs, trois mille hectares de coton ont été emblavés. La production a été de 2 mille tonnes de coton graines. Du côté de l’huile de palme, 19 tonnes ont été produites.

Dans le domaine de l’élevage, le ministre Rurema a fait savoir que 210 hectares de cultures fourragères ont été installés dans les provinces Karusi, Bururi, Cibitoke et Ngozi (Vyegwa). Les centres Mparambo et de Vyerwa ont été redynamisés et confiés à l’ISABU. Plus de 24 mille vaches ont été inséminées et 255 porcins ont été distribués dans les provinces Bubanza, Bujumbura, Cibitoke, Rumonge, Ruyigi et Cankuzo. Plus de six mille bovins de race améliorée ont été importés et diffusés dans les provinces Cibitoke, Bubanza, Muramvya et Karusi.

Au niveau du sous-volet pêche et pisciculture, environ 20 mille tonnes de poisson ont été capturées dans le lac Tanganyika. Le ministère a également a aussi construit des étables modernes à Mugerero et quatre poulaillers à Rukeco au-dessus des étangs piscicoles pour non seulement stimuler la croissance des phytoplanctons (aliment du poisson), mais également pour soutenir les associations bénéficiaires. Une écloserie (dispositif pour faciliter l’éclosion des alevins) et un fumoir amélioré ont été installés en commune à Mwumba chez un aquaculteur. Ce dernier ainsi que 20 autres personnes ont bénéficié d’une formation sur les techniques de conservation de poissons

Dans le domaine de la recherche agronomique et post-récolte, le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a évalué différentes variétés de cultures notamment la pomme de terre, le blé, le riz, le sorgho, le soja, la colocase et le manioc. La recherche sur ces variétés est au stade avancé et très prometteur.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage a, en outre, signalé les faiblesses enregistrées au cours de l’année 2016 dans son ministère, entre autres l’organisation et l’encadrement du personnel pour éviter la perdition des moyens financiers, le changement climatique, notamment le phénomène EL Nino qui a occasionné des précipitations diluviennes et qui a été suivi du phénomène la Nina qui a été à la base du retard des précipitations. Les semis de la saison cultural A ont été tardifs. Il a également signalé la prédominance des ravageurs de cultures est liés aux changements climatiques qui règnent actuellement dans notre pays. Ils seront maîtrisés avec l’avertissement précoce à la population.

Retour
Discours: President et autres

Ijambo Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu ashikirije Uburundi n’amakungu mu kwigina imyaka 55 y’Intahe y’Ukwikukira

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves