AUJOURD'HUI
169
SEMAINE DERNIERE
2097
PAGES VUES
128467
TOTAL VISITES
106481

Tout un chacun est appelé à faire sienne la protection de l’environnement GITEGA

Bujumbura, 16 juin 2015(DWG) : Les journées mondiales de l’Environnement et de la lutte contre la désertification, célébrées respectivement les 5 et 17 juin de chaque année, ont été commémorées samedi au niveau national dans la ville de Gitega (centre du Burundi), sous la présidence de l’assistant du ministre ayant l’Environnement dans ses attributions, en compagnie du gouverneur de la province Gitega et d’autres responsables et intervenants dans la protection de l’environnement.

Les activités de cette journée ont été ouvertes par les travaux de débouchage des caniveaux des 1ères et 2èmes routes du quartier Nyamugari communément appelé quartier Swahili. Les personnes qui avaient répondu présentes ont également ramassé des déchets solides dans les enceintes du campus Zege situé au quartier vétérinaire. Les activités de cette journée se sont poursuivies au bassin versant de Zege où la campagne sylvicole a été lancée après l’aménagement des pépinières des espèces de grevilia et d’eucalyptus. Evoquant les actions de protection de l’environnement déjà menées dans cette province, le gouverneur de Gitega, M. Sylvestre Sindayihebura a, dans son mot d’accueil, cité entre autres la protection des rives de la rivière Mubarazi par la plantation des bambous à ses abords.

En réalité, les autorités administratives, en collaboration avec d’autres intervenants, ont déjà construit des latrines publiques dans certains centres communautaires tels que les écoles, les marchés et les gares. Il a aussi appelé la population à s’impliquer dans la lutte contre la désertification en plantant des arbres dans leurs propriétés foncières et au moins un arbre dans leurs parcelles urbaines. De sa part, le directeur général de l’Office burundais pour la protection de l’environnement (OBPE), M. Mohamed Feruzi a indiqué que le gouvernement du Burundi vient de créer cet office en vue de trouver des réponses aux différentes questions en matière de l’environnement. Il a ainsi appelé la collaboration étroite de la population pour réussir cette mission.

Quant à l’assistant du ministre en charge de l’Environnement, M. Théophile Ndarufatiye, il a souligné l’importance des boisements et des forêts dans la lutte contre la désertification et ses diverses conséquences sur l’environnement telles que la sécheresse. Il a aussi fustigé l’exploitation anarchique des ressources naturelles et ses méfaits sur l’environnement. Il a déploré le fait que certaines régions du nord soient déjà touchées par la rareté des pluies. Les régions de l’ouest du pays sont, de leur côté, frappées par les inondations qui occasionnent des dégâts humains et matériels.

M. Ndarufatiye a indiqué que l’entretien des boisements et forêts existants ainsi que le reboisement à grande échelle sont les meilleures actions de lutte contre la désertification. Il a ainsi invité tout un chacun à faire sien le reboisement en vue d’atteindre l’objectif du gouvernement qui vise des reboisements couvrant 18 % de la superficie nationale. Il a déjà reboisé 13 %, a-t-il dit, précisant que des efforts doivent être encore consentis pour couvrir la superficie qui reste. Pour soutenir ces efforts, a-t-il poursuivi, le gouvernement va distribuer gratuitement à la population de jeunes plants. Il a aussi adressé ses vifs remerciements aux différents acteurs de protection de l’environnement.

Source : Agence Burundaise de Presse

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves