AUJOURD'HUI
52
SEMAINE DERNIERE
2167
PAGES VUES
128006
TOTAL VISITES
105760

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT 8 juin 2015

Suite au Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, tenu le 31 mai 2015, et dans le sens de continuer la préparation des élections libres, apaisées, crédibles et transparentes de 2015, le Gouvernement de la République du Burundi a l’honneur d’informer la Communauté nationale et internationale, de ce qui suit :
1° Dans le cadre du renforcement des mesures d’apaisement, le Gouvernement rappelle son engagement ferme à tout mettre en œuvre, de bonne foi, les conditions posées par le Sommet tenu à Dar-Es-Salaam, en date du 31 mai 2015.
Le Gouvernement rappelle à ceux qui ont appelé aux violentes manifestations de remplir leur obligation de les arrêter spontanément, comme demandé par ledit Sommet.
Le Gouvernement s’engage à suspendre l’exécution des mandats d’arrêt contre les organisateurs des manifestations violentes.
2° En ce qui concerne le Désarmement des groupes de jeunes affiliés aux partis politiques qui détiendraient des armes, le Gouvernement a l’honneur d’annoncer qu’il a instruit la Commission nationale en charge du Désarmement, de travailler d’arrache-pied afin de récupérer toutes les armes détenues illégalement par la Population, et recommande la soumission d’un rapport endéans deux semaines calendrier. Pour arriver à cet objectif, le Gouvernement appelle tous les partis politiques sans exception, toutes les organisations de la société civile, l’administration dans son ensemble ainsi que la population, à collaborer dans cette campagne, afin de travailler pour d’excellentes élections.
3° Le Gouvernement réitère son engagement à sécuriser le processus électoral. A ce titre, le Gouvernement s’engage à assurer la sécurité physique des leaders politiques avant, pendant et après les élections et reste à leur disposition pour les arrangements techniques de mise en application de cet engagement. Une fois les lieux annoncés, des unités de sécurité seront déployées afin d’offrir l’environnement le plus sécurisé possible.
4° Médias : le Gouvernement se réjouit de ce que les parties au dialogue se sont déjà mises d’accord sur la nécessité de la réouverture des médias pendant cette période électorale. Le Gouvernement s’engage à tout mettre en œuvre pour une rapide mise en œuvre de cette mesure.
5° Concernant la Commission électorale nationale indépendante, dans le but d’améliorer le climat de confiance entre partenaires politiques, le Gouvernement a déjà consulté les partis politiques de l’opposition dans le but de combler le vide laissé par le départ de deux Commissaires. Le Gouvernement espère recevoir les noms de ces commissaires dans les heures qui viennent.
6° Le Gouvernement se réjouit du retour progressif et satisfaisant des réfugiés. Le Gouvernement, comme il l’a déjà fait, envisage d’envoyer d’autres missions dans les pays d’accueil des réfugiés pour échanger sur leur retour volontaire.
A cet effet, le Gouvernement réitère sa demande que les pays et organisations d’accueil des réfugiés facilitent le rapatriement des réfugiés qui le souhaiteraient.
7° Enfin, le Gouvernement de la République du Burundi reste disposé à tout faire pour que les élections de 2015 se déroulent dans les meilleures conditions possibles.

Bujumbura, le 8 juin 2015

Philippe NZOBONARIBA

Secrétaire Général et Porte-parole du Gouvernement

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves