AUJOURD'HUI
71
SEMAINE DERNIERE
2177
PAGES VUES
299408
TOTAL VISITES
294434

Burundi – Droits de l’homme Perspectives du ministère en charge des droits de la personne humaine et du genre en 2017

Bujumbura, 19 jan 2017 : Le ministère des Droits de la personne humaine, des Affaires sociales et du Genre axe ses perspectives de l’année 2017 sur plusieurs points, a annoncé mercredi le 18 janvier, le titulaire dudit ministère, M. Martin Nivyabandi, au cours de sa présentation du bilan des réalisations de l’année 2016.

L’assistance médicale et sociale en vivres et non vivres sera poursuivie à l’endroit des vulnérables, y compris les personnes âgées ainsi que l’élaboration des rapports initiaux, périodiques et le traitement des dossiers relatifs aux droits de l’homme. Des actions seront en outre orientées vers la vulgarisation de la loi spécifique portant prévention, protection des victimes et répression des Violences sexuelles basées sur le genre (VSBG). Le ministère va également vulgariser et assurer le suivi de la mise en oeuvre du projet d’urgence relatif aux VSBG et à la santé de la femme dans la région des Grands Lacs qui opère dans les provinces Cibitoke, Makamba et Muyinga, en insistant particulièrement sur l’aspect prévention et prise en charge intégrée des victimes dans la communauté. Le processus de retrait des enfants de la rue et des autres groupes de personnes pratiquant la mendicité dans les centres urbains du pays va se poursuivre aussi. L’année 2017 sera également marquée par le démarrage du programme de transfert monétaire dans les provinces pilotes de Karusi, Ruyigi, Gitega et Kirundo et la finalisation du nouveau code de protection sociale.

Pour le ministre Nivyabandi, la chose la plus importante quand on travaille dans l’humanitaire c’est la conscience : « Nous demandons aux cadres du ministère de toujours sauver des vies humaines. En agissant avec retard alors qu’il s’agit d’une personne vulnérable, un malade à soigner, un enfant de la rue qui doit être réintégré dans la société, une personne pour laquelle vous devez organiser sa pension, la conséquence devient dramatique. Nous vous demandons encore une fois d’être sensibles à cela. Nous avons des contraintes mais l’implication personnelle est fondamentale pour la réussite. Nous nous fixons des objectifs, nous pouvons les réaliser à 100% ».

« Une négligence d’une situation peut vous coller au dos tout au long de votre vie et à votre génération », a-t-il prodigué à tout le personnel. Il l’a en outre invité à être vigilant, parce que de nombreux cas se font passer pour des indigents, alors qu’ils ne le sont pas. D’autres sont des capricieux et il faut travailler dessus, parce qu’ils se sont écartés de la ligne de la société, a dit M. Nivyabandi.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves