AUJOURD'HUI
193
SEMAINE DERNIERE
2975
PAGES VUES
230563
TOTAL VISITES
202516

M. Bède Nyandwi, le gouverneur de la province de Rutana lance un appel au respect du prix officiel du sucre

RUTANA, 14 janvier 2017 : Le gouverneur de la province de Rutana, M. Bède Nyandwi a lancé jeudi, au cours d’une réunion avec les commerçants grossistes, un appel au respect du prix du sucre tel que le ministère ayant en charge le commerce l’a fixé soit à 2.200 FBu le kg, en attendant d’en discuter avec les autres gouverneurs.

Cette réunion qui avait à l’ordre du jour le respect du prix fixé par l’Etat, les conventions entre le gouverneur et les grossistes et l’état des lieux sur le commerce du sucre, a enchanté les commerçants qui ont souhaité qu’à chaque fois qu’il y a du nouveau dans leur métier, ils soient informés et aient une occasion d’en débattre avec les autorités.

Au sujet du prix fixé par l’état, les commerçants grossistes ont demandé au gouverneur à combien ils peuvent vendre au détaillant pour que ce prix ne dépasse pas 2.200 FBu pour le consommateur. Ils ont dit que la marge bénéficiaire du détaillant a été oubliée et ont demandé que pour que chacun des deux (le grossiste et le détaillant) ait sa part de gain, le grossiste qui achète un sac de sucre à près de 105.000 FBu devrait vendre à 110.000 FBu soit 2.200 FBu le kg et le détaillant de vendre 2.300 FBu le kg et avoir une marge bénéficiaire de 5.000 FBu par sac.

Sur ce, il a été proposé aux autorités de diminuer le nombre de détaillants pour que chacun ait plus de sucre à vendre tout en étant contrôlé par l’administration car il s’est révélé qu’aucun parmi ces commerçants ne pense aux intérêts des consommateurs.
Le gouverneur a fustigé les spéculateurs qui reçoivent le sucre et le cachent pour aller le vendre ailleurs notamment en Tanzanie. Il les a mis en garde, quiconque sera attrapé verra sa marchandise saisie et vendue aux enchères et le produit de cette vente, verser sur le compte de l’état à l’OBR.

Concernant la convention entre le gouverneur et les commerçants, le gouverneur Nyandwi a rappelé ce que chaque commerçant avait accepté, pour faire partie du groupe des grossistes.
Selon le gouverneur, chaque commerçant avait accepté de vendre le sucre au prix officiel sans surenchérir et de le distribuer dans la localité convenue de son choix et non ailleurs.

Pour cela il avait juré de ne pas faire de fraude de sucre. Les commerçants ont souhaité qu’il soit installé un magasin de stockage à Rutana pour que ceux des communes des plateaux s’approvisionnent à Rutana, ce qui diminuerait le coût de carburant utilisé dans l’approvisionnement.

Ils ont également souhaité que la SOSUMO augmente la quantité de sucre distribué dans la province, car d’après eux, il ne se comprend pas que cette denrée soit produite à Rutana et que ce soit cette province qui en reçoive une petite quantité par rapport aux autres.

abp

Retour
Discours: President et autres

Commemoration of the 26th anniversary under the theme "Let us consolidate National Unity, a shield for sustainable peace and development"

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves