AUJOURD'HUI
179
SEMAINE DERNIERE
4068
PAGES VUES
264109
TOTAL VISITES
247377

L’Afritextile a beaucoup contribué au développement du pays

Bujumbura, 22 déc 2016 : Le Commissaire général de l’Office Burundais des Recettes (OBR), M. Léonard Sentore a promis jeudi que l’OBR compte redoubler d’efforts pour traquer les fraudeurs afin que les entreprises qui travaillent dans la légalité puissent bénéficier du gain. Cet engagement a été fait lors de la visite qu’il a effectuée à l’entreprise Afritextile dans le cadre du mois consacré aux contribuables burundais.

Le commissaire Sentore effectuait une visite guidée par le directeur général de l’usine, M. Munir Bashir depuis le battage du coton jusqu’au produit final. Après cette visite, le commissaire général de l’OBR n’a pas caché sa satisfaction après avoir constaté que l’usine Afritextile travaille normalement.

« Le gouvernement du Burundi est satisfait du travail accompli par Afritextile, a-t-il dit. « Raison pour laquelle, l’usine a été consacrée meilleur créateur d’emplois pour avoir engagé 980 employés permanents à l’usine, 100 agents de sécurité et 200 non permanents qui payent tous des impôts sur salaire ».

A part la création d’emplois, il s’est réjoui qu’ Afritextile utilise la matière première
locale notamment le coton cultivé au Burundi, ceci a fait que l’entreprise COGERCO (Compagnie de gérance du Coton) qui allait tomber en faillite après la fermeture en 2007 de l’ancienne usine COTEBU (Complexe Textile du Burundi), va être revigorée.

En effet, selon le directeur général d’Afritextile, cette société appui la Société COGERCO dans l’encadrement des planteurs de coton. Actuellement, la COGERCO peut produire jusqu’ à 1000 tonnes alors que sa production avait chuté jusqu’à 500 tonnes. Les années 80, année d’ouverture du COTEBU, elle pouvait produire jusqu’ à 9000 tonnes. M. Sentore a également apprécié la qualité du tissu produit et leur a encouragé de redoubler d’efforts sur ce volet pour pouvoir conquérir le marché de la sous- région et d’Afrique.

S’agissant du problème de coupures électriques, qui empêche la société de bien fonctionner, M. Sentore a indiqué que le gouvernement est conscient de cet état de fait, raison pour laquelle le gouvernement est entrain de tout faire pour augmenter la production d’électricité par la construction d’autres barrages hydro-électriques et l’installation d’autres sources d’énergies. Il a encouragé les entreprises qui le peuvent à chercher d’autres alternatives.

En guise d’exemple, il a apprécié l’usage du sous- produit de palmier à l’huile (imise) pour mettre en marche les chaudières de l’usine Afritextile, ce qui diminue le coût de l’énergie consommée. Le Directeur d’ Afritextile a par ailleurs laissé entendre qu’Afritextile est satisfait de sa percée sur le marché local. Il a également expliqué qu’Afritextile produit des tissus tout en considérant le pouvoir d’achat des burundais.

Dans l’avenir Afritextile va continuer à investir pour aboutir à la production des tissus qu’il va exporter à l’extérieur du pays, notamment dans la sous-région, en Afrique et ailleurs dans le monde, chez des couturiers de renom selon, M. Bashir. La capacité actuelle de production est de 800.000 mètres de pagnes par mois. Prochainement, l’usine pourra produire jusqu’ à 3millions de mètres par mois, selon ses propos.

Il est à signaler que l’ usine Afritextile originaire d’ ile Maurice a obtenu une concession de 30 ans sur le complexe textile du Burundi(COTEBU) moyennant une mise de 10 millions de dollars us, selon le ministère burundais de la bonne gouvernance et de la privatisation.

L’usine COTEBU avait été construite dans les années 1980, avec l’aide financière et technique du gouvernement chinois, avant de tomber en faillite en 2007 et mettre au chômage 1.600 employés dont certains ont été réengagés par Afritextile.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu ashikirije Uburundi n’amakungu mu kwigina imyaka 55 y’Intahe y’Ukwikukira

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves