AUJOURD'HUI
71
SEMAINE DERNIERE
2177
PAGES VUES
299408
TOTAL VISITES
294434

Recommandations pour bien sécuriser la ville en période des fêtes de fin d’année 2016

Bujumbura, 21 déc 2016 : La sécurité, particulièrement en cette période des fêtes de fin d’année, était au centre de la rencontre du 1er vice-président de la République Gaston Sindimwo, avec tous les responsables qui en sont chargés de la base au sommet en Mairie de Bujumbura, organisé à Outlook hôtel ce mercredi 21 décembre 2016.

Le 1er vice-président Gaston Sindimwo a indiqué qu’à chaque fin d’année, des réunions pareilles sont organisées pour préparer comment sécuriser la population, afin que les citoyens fêtent dans la paix et la tranquillité. Il a rassuré ceux qui étaient présents que la sécurité est bonne partout dans le pays mais qu’il faut rester vigilant pour que des actes criminels ne soient pas perpétrés. De tous les échanges qui ont caractérisé cette rencontre, quelques recommandations ont été dégagées.

Il a été recommandé aux forces de défenses et de sécurité de surveiller les frontières avec les pays voisins pour ne pas laisser une ouverture de passage à l’ennemi du pays, de faire un contrôle rigoureux des véhicules surtout ceux dont les vitres sont opaques, de retirer de la circulation les véhicules qui n’ont pas de plaques d’immatriculation lisibles et d’interdire la circulation des véhicules poids lourds au centre-ville.

Les forces de l’ordre ont été sollicitées pour contrôler les vélos et motos afin qu’ils respectent les limites de leurs zones de circulation et qu’ils respectent les heures de travail. Il a été demandé à la direction générale de la Police nationale du Burundi (PNB) de communiquer un numéro vert d’urgence à appeler en cas de nécessité de secours par la population.

Quant à la direction générale de la protection civile, il lui a été recommandé de rester toujours prêt à secourir les victimes des accidents. L’administration devra réactiver les comités mixtes de sécurité pour plus de vigilance. Les hôpitaux publics et privés sont invités à travailler 24h sur 24h pour accueillir les victimes des accidents et devront les soigner sans demander de caution. Il leur est demandé d’apprêter les ambulances pour une intervention rapide. La justice est demandée de mettre en place des permanences judiciaires en Mairie de Bujumbura et à l’intérieur du pays.

En vue d’une communication facile l’ARCT devra instruire aux différentes compagnies de téléphonie mobile œuvrant dans le pays de rester interconnectées. La direction générale de la REGIDESO devra quant elle rendre disponible l’eau et l’électricité partout 24h sur 24h, en cette période de fêtes, et de communiquer un numéro de téléphone à appeler en cas de problème. A son tour, la population doit comprendre que sa sécurité lui incombe en premier et pour cela elle doit garder un œil ouvert. Elle doit aussi faciliter le travail des forces de l’ordre.

Il est à signaler que les ministres en charge de tous les services concernés étaient présents ou s’étaient faits représentés. Ils ont promis au 1er vice-président de tout faire pour mettre en œuvre ces recommandations.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves