AUJOURD'HUI
55
SEMAINE DERNIERE
2661
PAGES VUES
171206
TOTAL VISITES
136513

Célébration à Bujumbura du 23ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye

Bujumbura, 21 oct 2016 : Le Burundi a commémoré ce vendredi le 23ème anniversaire de l’assassinat du héros de la démocratie, l’ancien président Melchior Ndadaye assassiné le 21 octobre 1993 au cours d’une tentative de coup d’Etat, trois mois après son accès au pouvoir.

Dans la capitale burundaise, les cérémonies ont été marquées par une messe en la mémoire du héros de la démocratie et de ses proches collaborateurs assassinés la même nuit et le dépôt de gerbes de fleurs au Mausolée des Martyrs de la Démocratie.

Ça a été également une occasion de rappeler ce qui a marqué la vie de l’ancien président Ndadaye et de réécouter un extrait de son discours prononcé au lendemain de la victoire de son parti FRODEBU (Front pour la démocratie au Burundi), le 1er juin 1993. Les cérémonies ont été rehaussées par les hautes autorités du pays, dont le président de la République, M. Pierre Nkurunziza, le président de l’Assemblée nationale et son premier vice-président, les deux vice-président de la République, le président de la cour suprême, les parlementaires, les ministres, les représentants du corps diplomatique accrédité à Bujumbura, la famille de feu Melchior Ndadaye, les familles des autres personnalités assassinées le 21 octobre 1993, les représentants des partis politiques agréés et les hauts gradés de l’armée et de la police.

Pendant la messe célébrée par l’archevêque de Bujumbura, Mgr Evariste Ngoyagoye, il a déploré l’assassinat des héros du pays et a invité les Burundais à se débarrasser de ce coeur dur afin de bâtir un pays paisible. Pendant la séance de dépôt des gerbes de fleurs au Mausolée des Martyrs de la Démocratie, c’est le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza et son épouse qui ont, les premiers, déposé des gerbes de fleurs sur les tombes de l’ancien président Ndadaye et du martyr inconnu des événements du 21 octobre 1993. Les représentants du corps diplomatique accrédité à Bujumbura, la famille du héros de la démocratie, les familles des autres victimes du 21 octobre 1993, la famille du roi Mwambutsa, l’association des veuves et des orphelins de la démocratie ainsi que les représentants des partis politiques se sont succédé pour déposer des fleurs sur les tombes des victimes.

Dans un extrait du discours prononcé le 1er juin 1993, Feu Ndadaye avait évoqué le pas démocratique que les Burundais venaient de franchir par l’élection de leurs dirigeants. Et que cela signifiait que les dirigeants qui accompliront bien leur mission seront reconduits tandis que ceux démériteront seront limogés par le canal des élections. Feu président Ndadaye avait dit notamment que son élection est la victoire de la démocratie et de tous les Burundais, ceux qui l’ont élu et ceux qui ne l’ont pas élu et pas sa victoire ou la victoire de son parti politique. Il avait invité les Burundais à continuer à travailler dans la même voie pour consolider la démocratie pour le bienêtre de tous les Burundais.

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves