AUJOURD'HUI
89
SEMAINE DERNIERE
2761
PAGES VUES
172729
TOTAL VISITES
137114

Le gouvernement est invité à prendre en main la mobilisation des fonds pour la conduite des élections

MAKAMBA, 9 août 2016 : La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé lundi à Makamba (sud), un atelier régional de deux jours de renforcement de la culture démocratique au Burundi à l’intention des représentants des partis politiques, de la société civile, des confessions religieuses, des jeunes, des femmes et des forces de défense et de sécurité des provinces Makamba, Bururi, Rutana et
Rumonge, a-t-on constaté sur place.

Au cours de cet atelier qui a aussi analysé les défis et les perspectives des élections au Burundi, le président de la CENI, M. Pierre-Claver Ndayicariye a demandé aux participants de donner des suggestions sur le financement des élections car l’expérience de 2015 a montré que les bailleurs de fonds peuvent accepter de contribuer et se retirer à la dernière minute. Pour lui, il était aussi question de faire une évaluation sur la culture démocratique au Burundi pour arriver un jour à préparer des élections qui seront comparables à une fête démocratique au lieu d’être des périodes d’insultes mutuelles.

Pour y parvenir, selon M. Ndayicariye, les politiques et tous les Burundais en général doivent adopter une communication non violente, éviter les violences liées aux élections et donner le mécanisme de gérer le contentieux électoral. Dans leurs langages, les politiques ont été invités à préciser leurs projets de société au lieu d’insulter les autres, a-t-il précisé.

M. Ndayicariye a encouragé la population car les élections de 2015 ont été possibles grâce à sa participation au renforcement de la paix et la sécurité avec l’appui des forces de l’ordre et de défense. Il a révélé que la démocratie sera efficace au Burundi quand chaque Burundais développera un sens de patriotisme en aimant son prochain et en respectant les idéologies politiques comme la Constitution du Burundi permet la pluralité des partis politiques.

Auparavant, dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Makamba, M. Gad Niyukuri avait affirmé que la démocratie est le socle de la bonne gouvernance au Burundi et que les élections de 2015 se sont bien déroulées, malgré les gens mal intentionnés qui ne les voulaient pas.

abp

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves