AUJOURD'HUI
125
SEMAINE DERNIERE
2051
PAGES VUES
128646
TOTAL VISITES
106742

La Regideso enregistre des impayés de factures d’environ 59 milliards de FBu, selon son DG

Bujumbura, 5 juil 2016 : La Régie de distribution de l’eau et de l’électricité (Regideso) encaisse des impayés de factures qui équivalent 59 milliards de FBu, a annoncé mardi le 5 juillet 2016 le directeur général (DG) de la Régideso, M. Jeroboam Nzikobanyanka, en marge d’une réunion d’évaluation semestrielle des réalisations et du plan d’action annuelle 2016 au ministère de l’Energie et des Mines.

Selon M. Nzikobanyanka, les services de l’Etat, à commencer par les hautes institutions, constituent le gros des créanciers. Il se réjouit cependant du fait que ces derniers reconnaissent que la Regideso doit recouvrer son dû pour pouvoir s’acquitter de ses missions. Il a laissé entendre que la Regideso s’est fixée l’objectif de recouvrer, en l’espace de trois mois, 7 milliards de FBu. Cet objectif sera atteint car, a-t-il dit, déjà avec le mois dernier, la Regideso a fait entrer dans les caisses de l’Etat une somme de 4 milliards et demi de francs burundais.

Le feu vert de recouvrement des dettes même auprès de hautes institutions de l’Etat est une recommandation sortie de la dernière retraite gouvernementale, selon le DG de la Regideso, qui n’a pas caché que « ses prédécesseurs n’ont pas osé toucher à cette question considérée jadis, à tort ou à raison, comme taboue ».

M. Nzikobanyanka a également fait savoir que ces dettes sont dues au fait que les consommations d’eau et d’électricité dans certains services dépassaient largement les prévisions budgétaires élaborées. Par ailleurs, il a reconnu que les services de la Regideso n’ont pas été à la hauteur de leur tâche car, que ce soit au niveau des services de l’Etat ou des particuliers, les impayés sont occasionnés par le fait que les factures des consommations leur parviennent trop tardivement. Selon lui, l’introduction des compteurs cashpower au niveau de la consommation en électricité a contribué à limiter ces problèmes. Au niveau des consommations en eau, il a indiqué que les études sont en cours pour pouvoir introduire les compteurs cash water.
M. Nzikobanyanka a également fait savoir que la vétusté des lignes de transports de l’eau et d’électricité constitue un autre grand problème auquel fait face la Regideso.

Au niveau de l’eau, il s’agit de remplacer les tuyaux usés en amiante et en acier pour les remplacer par des tuyaux en PVC. Au niveau de l’électricité, il est prévu le remplacement de l’ancien réseau qui cause des pertes énormes, soit environ 26% de l’électricité produite, ainsi que des coupures intenses de l’électricité. L’autre priorité est, a-t-il dit, l’extension du réseau pour que tous les coins du pays soient servis en énergie électrique, d’autant plus que le gouvernement projette, d’ici 2020, d’atteindre 560 Mégawatts.

Le ministre de l’Energie et des Mines, qui présidait la réunion d’évaluation des résultats atteints au cours de ce premier semestre 2016, a demandé au DG de la Regideso de suivre de près les dossiers de malversations pendants devant la justice vis-à-vis de certains agents de la Regideso et des autres services de son ministère. Il a indiqué que certains de ces agents ont été dernièrement libérés par la justice alors qu’ils ont été surpris en flagrant délit de détournement du matériel. Ces dossiers doivent connaître un suivi urgent », a-t-il insisté.

Le ministre Manirakiza a par ailleurs signalé que « les réalisations de ce premier semestre au niveau de tous les services de son ministère n’ont pas été très bonnes comme prévu suite à la situation politicosécuritaire qui a prévalu dans le pays depuis 2015 et qui a occasionné la réticence des partenaires au développement du Burundi ». Il a toutefois rassuré qu’avec l’amélioration du climat politico-sécuritaire, les
choses vont changer positivement.

abp

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE TO THE NATION BY HE PIERRE NKURUNZIZA ON THE OCCASION OF THE 1ST ANNIVERSARY OF HIS INAUGURATION

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves